20/03/09 (B490-B) Courrier de lecteur. Des violences tribales dont l’origine est probablement à rechercher au niveau du Couple princier. Mais ne nous trompons pas de cibles et protégeons les innocents, quelles que soient leurs origines tribales …. (Lecteur)

Depuis quelque temps, la communauté Issaq de Djibouti est harcelée de toute part. Malheureusement ce que l’on craignait est arrivé : l’incendie criminel au quartier 3 a coûté la vie à une jeune fille.

Par représailles, une manifestation a été organisée, le jeudi 19 mars 2009, contre la communauté Issaq. Pour le moment il est encore difficile de dire s’il s’agit d’une manipulation du régime pour détourner l’attention ou des actes délibérés contre la communauté Issaq ?

Cherchez à qui le “crime” profite ?

Opposer les communautés les unes contre les autres ne peut que servir la dictature.

Attention à ne pas faire de mauvais amalgame ! Ni Kadra HAID, ni le “peigne-cul” d’ALI ABDI (Ministre) ne représentent la communauté Issaq.

Ceux, qui se sentent “floués” par les agissements et décisions de Kadra Haid : ceux qu’elle tient par “les coui….” ; ceux qu’elle a émasculés ou ceux qui n’ont d’autre choix que de boir son calice jusqu’à la lie ; tous ceux là ont certainement de bonnes raisons pour lui en vouloir et pour s’en prendre à elle. Qu’ils le fassent tant qu’ils veulent !

Mais par pitié qu’ils évitent de s’en prendre à des innoncents qui n’ont rien à voir avec tout ça.