01/04/09 (B492) RSF : Un journaliste indépendant du Puntland condamné à deux ans de prison pour “diffamation”

Le journaliste indépendant Jama Ayanle Feyte, jugé le 30 mars 2009 par un tribunal de Bosasso, dans le nord du pays, a été condamné à une peine de deux ans de prison, a appris Reporters sans frontières auprès de l’Union nationale des journalistes somaliens (NUSOJ), son organisation partenaire en Somalie.

"Jama Ayanle Feyte est victime d’un cas flagrant de ‘justice expéditive’ et doit être remis en liberté sans délai. Il ne fait aucun doute que cette condamnation est politiquement motivée tant les accusations qui pèsent contre le journaliste sont dénuées de fondement. Nous demandons aux autorités du Puntland d’adopter une loi favorable à la liberté de la presse et protégeant les journalistes contre les incarcérations abusives", a déclaré l’organisation.

Le 30 mars 2009, Jama Ayanle Feyte, collaborateur de plusieurs journaux locaux et des sites Internet dayniile.com et laasqoray.net, a comparu devant le tribunal de première instance de Bari à Bosasso, le port principal de la région semi-autonome du Puntland (nord du pays).

Le journaliste, qui n’a pas eu droit aux services d’un avocat et n’a pas été autorisé à voir sa famille, a été condamné à deux ans de prison.

Les autorités l’accusent de "diffamation" et de "diffusion de fausses informations", mais n’ont pas fourni de précisions sur ce qui lui est reproché.

Selon plusieurs sources locales, l’arrestation de Jama Ayanle Feyte, le 26 mars, à Bossasso, aurait été ordonnée par le ministre de l’Intérieur du Puntland, Abdullahi Jama Ilkajir, et pourrait être liée à ses commentaires politiques sur les autorités de la région.