25/04/09 (B496) Le journal de la Flibuste … Un navire libéré, mais sans carburant, un autre repris. Stock inchangé ! Des pirates qui vont être jugés au Kenya. Le Japon pourrait envoyer des troupes de soutien à Djibouti. (8 articles en Français)

____________________________ 8 – AFP

Somalie: un cargo céréalier capturé par des pirates dans le Golfe d’Aden

Un cargo céréalier et ses 17 membres d’équipage ont été capturés dans la nuit de vendredi à samedi dans le golfe d’Aden par des pirates, a-t-on appris auprès du responsable de la branche kényane d’un programme d’assistance aux marins, Andrew Mwangura.

“Un cargo céréalier a été capturé cette nuit dans la partie Est du golfe d’Aden. Il semble que les 17 membres d’équipage n’aient pas été blessés”, a indiqué à l’AFP M. Mwangura.

M. Mwangura a précisé que le cargo, d’environ 31.000 tonnes, était la propriété d’un armateur allemand ou battait pavillon allemand.

On ignorait samedi midi la nationalité des membres d’équipage.

Par ailleurs, un chimiquier philippin, le Stolt Strength, libéré le 21 avril après avoir été retenu pendant cinq mois par des pirates somaliens, a pu reprendre sa route après avoir été ravitaillé en carburant, a rapporté M. Mwangura.

Le navire était à la dérive jeudi au large de la Somalie, faute de carburant. Il a repris sa route sous escorte militaire et devait gagner Djibouti ou le port kényan de Mombasa (sud-est).

Selon le Bureau maritime international (BMI), les attaques de pirates au large de la Somalie ont décuplé au cours du premier trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, passant de 6 à 61.

Les pirates somaliens, qui naviguent sur les routes commerciales de l’océan Indien et du golfe d’Aden, ont pris en otage une cinquantaine de bateaux en 2008. La communauté internationale a réagi en dépêchant une vingtaine de bâtiments de guerre pour patrouiller la zone.

Leur attention est portée sur les couloirs commerciaux les plus empruntés, mais les pirates ont réussi à déjouer leur surveillance en élargissant notamment leur rayon d’action et en mettant à profit des conditions météorologiques favorables.

____________________________ 7 – JDD

Somalie: Un navire allemand détourné

Des pirates somaliens se sont emparés samedi d’un cargo allemand dans les eaux du Golfe d’Aden, selon le Programme d’assistance aux marins d’Afrique de l’Est.

Les 17 membres d’équipage du navire, un céréalier de 31 000 tonnes, sont indemnes, a ajouté Andrew Mwangura, directeur de l’organisation basée à Mombasa, au Kenya.

____________________________ 6 – CCTV (Radio Chine)

18 pirates somaliens jugés par un tribunal kenyan

Dix-huit somaliens ont été accusés d’actes de piraterie jeudi par un tribunal kenyan, dans le port de Mombasa. Ils y ont été débarqués par des navires européens.

Sur les dix-huit, onze ont été capturés par la marine française. Les accusés ont plaidé non-coupables devant la cour, auprès de laquelle ils comparaissent pour piraterie. Les autorités françaises ont annoncé que ces prévenus devraient répondre de l’attaque du 14 avril sur le Safmarine Asia battant pavillon libérien. Les onze n’ont pas été libérés sous caution, en dépit de la demande de leurs avocats. Une audition aura lieu ce mois, les onze suspects seront jugés en août.

Rédacteur: Mi Jindie

____________________________ 5 – Marine Marchande avec AFP

Remorqueur italien séquestré en Somalie: Rome envoie un émissaire

Le gouvernement italien a annoncé vendredi l’envoi d’une émissaire spéciale en Somalie afin de “faciliter” les négociations pour la libération de l’équipage du remorqueur italien Buccaneer capturé par des pirates il y a deux semaines.

“Le ministre des Affaires étrangères Franco Frattini a décidé d’envoyer en Somalie la députée (de droite) Margherita Boniver, récemment nommée +envoyée spéciale pour les urgences humanitaires+, pour faciliter le dénouement positif de l’affaire de l’équipage du Buccaneer”, indique le communiqué.

Le remorqueur Buccaneer, avec 16 hommes à bord – 10 Italiens, 5 Roumains et un Croate – a été capturé le 11 avril dans le golfe d’Aden. Le ministère a tenu à préciser qu’aucun ultimatum n’avait été lancé par les pirates, contrairement à certaines informations de presse.

Celles-ci ont relayé vendredi le témoignage de proches de deux des marins séquestrés qui ont affirmé par téléphone à leur famille que l’équipage serait tué dans les 72H si des négociations n’étaient pas entamées. Le remorqueur et son armateur – ainsi que deux autres bateaux capturés par des pirates – ont été accusés par les autorités de la région autoproclamée autonome du Puntland (nord-est de la Somalie) de s’être livrés à des activités illégales dans les eaux somaliennes.

Ces attaques s’inscrivent dans le cadre d’un spectaculaire regain d’activité des pirates somaliens qui ont pris d’assaut plusieurs navires étrangers depuis une semaine au nez et à la barbe des puissances navales mondiales déployées dans la zone.

__________________________________ 4 – JDD

Somalie: L’Otan proroge sa mission anti-piraterie

Carmen Romero, porte-parole de l’Otan a déclaré vendredi soir que l’Alliance prorogeait d’un mois, jusqu’au 20 juin, sa mission anti-piraterie au large de la Somalie et qu’elle annulait des visites dans des ports de Singapour et d’Australie.

Une force d’intervention de quatre navires reprendra ses opérations dans le golfe d’Aden après une brève visite à Karachi, au Pakistan, en raison de l’aggravation de l’impact de la piraterie sur la navigation dans la région

__________________________________ 3 – XINHUA (Chine)

Le Japon enverra des troupes de la GSDF pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie

Le Japon va envoyer des troupes de la Force d’auto-défense de terrain (GSDF) en mai à Djibouti pour aider la patrouille aérienne japonaise qui y sera basée pour une mission anti-piraterie au large de la Somalie, a indiqué jeudi le ministère de la Défense.

La patrouille aérienne P-3C sera déployée à Djibouti pour soutenir les destroyers de la Force d’auto-défense maritime (MSDF) escortant des navires japonais dans le Golfe d’Aden infesté de pirates.

Les troupes de terrain, composées d’une quarantaine de membres du Régiment central de la GSDF, continuent de garder l’aéroport international de Djibouti, où l’avion de la MSDF sera basé pour la mission contre la piraterie.

__________________________________ 2 – AFP

Un chimiquier philippin libéré, à la dérive au large de la Somalie

Un chimiquier philippin, libéré le 21 avril, après avoir été retenu pendant cinq mois par des pirates somaliens, est à la dérive, faute de carburant, au large de la Somalie a indiqué son capitaine.

Les 23 membres d’équipage, tous Philippins, traumatisés après cette longue captivité, sont sans protection et craignent un nouvel assaut de pirates, selon le capitaine du Stolt Strength de la compagnie Sagana Shipping, joint par l’AFP depuis Copenhague.

“Nous avons appelé les bâtiments de la flotte internationale, mais ils n’ont pas pu nous aider pour le fuel”, a déclaré le capitaine Abelardo Pacheco joint par téléphone satellitaire.

“Un bateau de guerre allemand nous a apporté des vivres, et un autre bâtiment américain va nous ravitailler aussi demain matin (vendredi) en eau et aliments”, a-t-il ajouté.

Mais le chimiquier “doit attendre un tanker de Mombasa”, au Kenya, pour “le ravitailler en carburant” et lui permettre de reprendre sa route vers le port indien de Kandla, a-t-il souligné.

En attendant, “nous avons besoin d’aide, de protection, d’escorte militaire”, a-t-il dit, craignant d’être une nouvelle fois la proie des pirates.

L’AFP à Copenhague a été alertée sur ce bateau par le directeur de la compagnie maritime danoise Clipper, Per Gullestrup, dont un des bateaux, le CEC Future, avait aussi été retenu pendant 68 jours en 2008 par des pirates somaliens dans le golfe d’Aden.

M. Gullestrup s’est déclaré “indigné” par cette situation: “Nous ne savons pas pourquoi on ne leur apporte pas la protection nécessaire. Et c’est pourquoi, nous protestons en tant que compagnie maritime, déjà victime des pirates, pour qu’on ne subisse pas un jour le même sort”.

__________________________________ 1 – CAWA.fr

Atalante : le Nivôse remet des pirates aux autorités kenyanes

Le 22 avril 2009, la frégate de surveillance Nivôse a remis 11 pirates aux autorités kenyanes à Mombasa.

Le 15 avril, le bâtiment, participant à l’opération européenne de lutte contre la piraterie Atalante, avait déjoué leur attaque contre le bâtiment de commerce Safmarine Asia (pavillon du Libéria) et avait mené l’interception à environ 500 nautiques (900 kilomètres) à l’est de Mombasa.

La France participe à l’opération Atalante avec le déploiement permanent d’une frégate pendant toute la durée de l’opération et la participation ponctuelle d’un avion de patrouille maritime, Atlantique 2 , basé à Djibouti.