06/06/09 (B502) Nouvelles de Somalie …. (3 articles en Français)

_________________________ 3 – XINHUA (Chine)

Les combats dans le centre de la Somalie font au moins 15 morts

Au moins 15 personnes ont été tuées et 40 autres blessées vendredi dans les combats entre des groupes islamistes et les miliciens pro-gouvernementales dans le centre de la Somalie, ont indiqué les témoins et les groupes islamistes.

Les combats ont éclaté suite aux attaques des insurgés Shebab et leurs alliés contre le village de Wahbo contrôlé par les miliciens religieux Ahlu Sunna wal Jamaa pro-gouvernementales.

Selon les habitants des villages voisins, les combats ont fait au moins dix morts chez les deux côtés et plusieurs déplacés.

Cinq civils ont trouvé également la mort dans les tirs croisés entre les deux parties qui ont fait aussi 40 blessés.

“L’hôpital local est débordé par les civils et les combattants blessés”, a dit Omar Hashi, un habitant du village d’El Bur, à l’agence Xinhua par téléphone.

Le porte-parole de l’Islam Hezbul, un allié de Shebab, a affirmé avoir pris le contrôle du village de Wahbo aux mains de Ahlu Sunna wal Jamaa.


_________________________ 2 – Centre Info de l’ONU

Somalie : Près de 100.000 déplacés en un mois à cause des combats

Le nombre de Somaliens contraints de fuir leurs maisons à Mogadiscio atteint maintenant le chiffre de 96.000 personnes depuis le début des combats entre les forces gouvernementales et les groupes armés d’opposition le 8 mai dernier, a indiqué vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

« En plus de ce dernier recensement, on estime que 35.000 autres personnes sont toujours à l’intérieur de la ville, à la recherche d’un abri dans des plus zones sûres car elles n’ont aucun moyen de fuir. Quelque 26.000 personnes se sont organisées pour fuir vers des sites de fortune dans le corridor d’Afgooye à environ 30 kilomètres au sud-est de Mogadiscio, rejoignant ainsi les 400.000 personnes déplacées qui y ont déjà trouvé un abri. Les 35.000 autres ont fui vers différentes régions de la Somalie. Certains d’entre eux ont également rejoint les pays voisins », a dit le porte-parole du HCR, Ron Redmond, lors d’un point de presse à Genève.

Selon les partenaires locaux du HCR en Somalie, quelque 2.000 personnes leur ont fait savoir qu’elles avaient pour projet de traverser la frontière et d’entrer au Kenya. Plus d’un millier disent par ailleurs qu’elles sont prêtes à risquer leur vie et à entreprendre le voyage périlleux avec les trafiquants pour traverser le Golfe d’Aden et se rendre au Yémen. Quelque 600 personnes ont dit qu’elles se rendraient en Ethiopie.

Au Kenya voisin, le nombre de nouveaux arrivants somaliens est passé d’une moyenne d’une centaine par jour à près de 200 la semaine dernière. Depuis le début de l’année, près de 32.000 personnes ont traversé la frontière pour entrer au Kenya, portant le nombre total de Somaliens réfugiés dans le pays à plus de 297.000.

« Nous continuons d’apporter dans l’urgence de l’aide aux personnes déplacées en Somalie. Les partenaires locaux du HCR viennent d’achever la première phase d’une distribution d’aide dans le sud de Mogadiscio. Les approvisionnements en matériels de secours du HCR ont commencé le mardi 26 mai et 12.600 personnes ont reçu des bâches en plastique, des nattes pour dormir, des ustensiles de cuisine, des couvertures, des jerricans et des produits d’hygiène, dans la région de Kah Shiqal au sud de Mogadiscio », a dit M. Redmond.

La prochaine phase de distribution d’aide devait commencer au début de cette semaine à proximité d’un lieu appelé Kilomètre 13, dans les faubourgs sud-est de la capitale somalienne. Pendant cette phase, le HCR espérait fournir de l’assistance humanitaire à quelque 30.000 personnes, mais la distribution a été stoppée à cause des combats entre les groupes d’opposition et les forces gouvernementales pour le contrôle de la route principale qui relie Mogadiscio au district d’Afgooye, a-t-il ajouté.

______________________________ 1 – AFP

Combats dans le centre de la Somalie vendredi: 64 morts selon des témoins

Au moins soixante-quatre personnes ont été tuées vendredi au cours d’affrontements entre milices pro-gouvernementales et insurgés islamistes dans le centre de la Somalie, ont indiqué samedi des témoins et des responsables locaux à l’AFP.

“Nous avons envoyé des équipes pour récupérer les corps dans les zones de combat et elles ont trouvé 28 autres combattants tués lors des combats de vendredi”, a déclaré à l’AFP Moalim Mohamoud Adan, un Ancien de la ville de Guriel, située à environ 400 km au nord de Mogadiscio près des zones de combats.

Vendredi, des responsables locaux somaliens avaient indiqué qu’au moins 36 personnes avaient été tuées et une soixantaine blessées lors de ces combats.

Les combats ont opposé autour du village de Wabho, situé près de la frontière éthiopienne, des insurgés shebab et leurs alliés du Hezb al-Islamiya aux miliciens du mouvement religieux Ahlu Sunna wal Jamaa, organisation pro-gouvernementale.