08/06/09 (B502) LOI : Petits incidents militaires dans le Nord

Le 6 juin, au moment même où le premier ministre Dileita Mohamed Dileita se rendait à Khor Angar (au nord d’Obock) pour commémorer l’anniversaire de la création de l’armée djiboutienne, une voiture militaire a sauté sur une mine entre Alaili Dadda et Andoli, à moins de 20kms de la frontière avec l’Erythrée (…)

LOI précise que des hélicoptères auraient été déployés pour “arroser de tirs de mitrailleuse, un peu à l’aveuglette, les zones de Gal’eela, Ayri et Harka dans les Monts Mabla (district d’Obock) et de Dalha (district de Tadjourah)

LOI conclut “Le gouvernement semble craindre une action des rebelles à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance, le 27 juin”.

______________________________________ Note de l’ARDHD

Ces informations confirment celles que nous avions publiées.

La question est posée de savoir s’il s’agit d’une réelle reprise des affrontements par le FRUD ou simplement de provocations organisées par le régime de Guelleh (comme il l’a souvent fait dans le passé) :

– pour justifier la présence des militaires dans la région et en particulier à Ras Doumeira où ils subissent un calvaire physique sans aucune compensation sous forme de primes et sans un minimum de confort.

– pour tenter de ressouder une opinion publique qui lui échappe de plus en plus et se prémunir de la colère populaire que l’on sent monter chaque jour …