21/06/09 (B504) Nouvelles de Somalie : Coucou les revoilà ! La nouvelle intervention armée éthiopienne en Ethiopie qui était quasi occultée par la majorité des média, commence à devenir plus officielle, même s’il y a des démentis maladroits et peu crédibles, affirmant que l’Ethiopie demande au préalable, un mandat international…

_________________________ 1 – Romandie News (avec AFP)

Somalie: pas d’intervention éthiopienne sans “décision” internationale

Le ministre de la Communication éthiopien, Bereket Simon, a déclaré samedi soir à l’AFP que l’Ethiopie n’interviendra pas en Somalie aux côté du gouvernement de transition, sans une décision de la communauté internationale.

“Toute nouvelle action de l’Ethiopie au sujet de la Somalie sera entreprise en accord avec une décision de la communauté internationale”, a déclaré M. Bereket en réaction à l’appel lancé samedi par le président du parlement somalien aux Etats voisins d’envoyer des troupes dans les 24 heures pour soutenir le gouvernement de transition (TFG) confronté à une offensives des islamistes.

“Le pouvoir du gouvernement a été affaibli par les insurgés; nous demandons aux pays voisins, soit le Kenya, Djibouti, l’Ethiopie et le Yémen, d’envoyer des troupes en Somalie dans les 24 heures”, avait déclaré le président du Parlement, Aden Mohamed Nur, à la presse à Mogadiscio.

Les insurgés ont intensifié ces derniers jours leur offensive lancée le 7 mai contre le gouvernement du président Sheikh Sharif Ahmed, un islamiste modéré élu fin janvier.

“Cet appel n’est pas seulement adressé aux Etats voisins, mais à l’ensemble de la communauté internationale et celle-ci devrait répondre rapidement à cet appel du TFG et faire tout ce qui est nécessaire pour ramener une paix durable en Somalie et se débarrasser des terroristes”, a estimé M. Bereket.

Il a souligné que “l’Ethiopie comme toujours soutient le TFG, nous l’avons soutenu dans le passé et nous continuerons”.

“Nous suivons la situation très attentivement et attendons toute réponse de la communauté internationale”, a-t-il ajouté, insistant sur le fait qu’une “Somalie instable était un danger pour tout le monde”.

L’Ethiopie était intervenue fin 2006-début 2007 en Somalie pour soutenir le gouvernement de transition et chasser les islamistes du pouvoir à Mogadiscio avec un mandat de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad, six pays d’Afrique de l’est) et un soutien de l’UA.