26/06/09 (B504-B) Le journal de la Flibuste

___________________________ 1 – E 24

Les pirates font s’envoler les primes d’assurance

Et aussi le canal de Suez en cale sèche

Une attaque de navire tous les deux jours en 2008 Le Sirius Star quitte les eaux somaliennes Libération du Sirius Star, le superpétrolier pris en otage depuis 2 mois L’Europe s’attaque aux pirates “Si la sécurité n’a pas de prix, elle a un coût: les assurances” Email Print Le coût de l’assurance contre les actes de piraterie a très fortement augmenté pour les navires évoluant au large des côtes somaliennes, selon le courtier Marsh & McLennan.

Les récentes attaques contre des navires marchands, notamment des tankers, ont provoqué une hausse de la demande pour les polices d’assurance. Le montant des primes d’assurances a fortement augmenté. Selon Markus Baker, responsable de l’assurance maritime du courtier Marsh & McLennan, le prix de l’assurance de navires empruntant le Golfe d’Aden ont vu le prix de leur assurance passer de 0,05% de la valeur de leur cargaison à 0,1%.

Entre 2003 et 2009, les actes de piraterie se sont déplacés de l’Indonésie et du Bangladesh vers le golfe d’Aden et le Nigéria, selon une étude publié par la filiale de l’assureur Allianz spécialisée dans l’assurance des navires et cargos. 11% du commerce maritime de pétrole passe par le Golfe d’Aden.

Le dernier “coup d’éclat” des pirates a été la prise d’un tanker de 332 mètres de long, transportant 2 millions de tonnes de brut d’une valeur de 154 millions de dollars. Le navire avait été attaqué à 450 miles nautiques au sud-est de Mombasa, au Kenya. En 2008, on estime que les pirates somaliens ont obtenu des rançons d’un montant compris entre 25 et 30 millions de dollars.

Ces actes de piraterie ont forcé de nombreux pays à engager des missions de protection des convois maritimes. Depuis le début de l’année, 114 attaques ont été perpétrées et 29 navires marchands ont été saisis par les pirates. En 2008, 300 attaques ont été rapportées dans le monde, dont 132 dans le golfe d’Aden.

Pour Allianz, l’augmentation du nombre d’attaques appelle une réponse mieux coordonnée sur le plan politique, de la défense des navires, mais également du développement économique. Le revenu moyen par habitant en Somalie était l’an dernier de 600 dollars. Selon la Banque mondiale, 73% des somaliens vivent avec moins de 2 dollars par jour et par habitant.