10/07/09 (B506-B) FLASH INFO Plusieurs grenades ont explosé à Djibouti, durant ces dernières 48 heures. De nombreuses arrestations : le centre de Nagad “surpeuplé”. Des tirs à balles réelles et des morts. (Lecteur).

La nouvelle “Feuille de Route” présentée par IOG dans le cadre de son programme “Djibouti brûlera-t-elle” ?

Pour la relance des grenades dites « opérationnelles » ?

Hier soir 7 Juillet 2009 vers 21 heures une grenade a éclaté et de nombreux blessés et peut-être des morts sont à déplorer.

Immédiatement une vaste opération de ratissage a eu lieu à Balbala comme dans les films d’horreur, les taudis et des dizaines de maisons ont été violées, les habitants embarqués vers le centre de concentration de Nagad.

Plus de deux cents arrestations ont été exécutées.

Le Centre de déportation de Nagad est « surpeuplée »

Balbala le Soweto de Djibouti sera bientôt déclaré zone de guerre comme au Nord de la République de Djibouti .

Dans l’article du 4 juillet 2009 il avait été signalé que deux blessés avaient été relevés du côté des Forces de Police.

Mais de l’autre côté, les blessés sont dix fois plus nombreux et les tirs à balles réelles ont fait sur place deux morts puis deux morts un peu plus tard.

Personne n’a réagi face à ce bilan aussi catastrophique, qu’intolérable.

Hier soir une grenade a explosé à Balbala c’est la troisième fois depuis la campagne “2009” pour un troisième mandat anticonstitutionnel .

Toutes les enquêtes de la Police Djiboutienne, sur les lancements de grenades, souvent mortels, les incendies des Dossiers sensibles sont automatiquement classées sine die par le Ministère Public sur ordre d’Haramous.

Le prochain incendie ou la prochaine grenade au Palais de l’Escale sera évidemment classé(e) sans suite, tant qu’Haramous ne sera atteinte par des tirs aux mortiers il n’y aura jamais, plus que jamais des enquêtes, car il faut attendre la fuite d’IOG POUR QUE TOUT CECI CESSE.

Votre Correspondant.