02/10/09 (B518) Affaire Bruno Mercier. Complément adressé par l’intéressé sur la plainte d’une certaine Mme J… (Déclarations de l’intéressé, publiée à sa demande)

________________________ Note de l’ARDHD
L’intéressé nous envoie le message suivant avec la copie de la lettre de convocation à un entretien préalable qui lui a été remise en 2006 par le DRH d’Arjowigins, son employeur. Il nous prie de le publier.
_________________________________________________

1°) Message

“Vous trouverez la copie de la lettre de convocation à un entretien préalable qu’i m’avait été remise par mon employeur le 9 février 2006.

Concernant Madame J…. j’avais déclaré à l’inspection de la Gendarmerie (sans n’avoir encore eu la connaissance de l’affaire Borrel) que cette dame pourrait éventuellement détenir des disquettes compromettantes pour plusieurs occidentaux, dont celle du Commissaire M……

Sur ces disquettes, qui auraient été subtilisées, il y avait les preuves d’implication d’occidentaux dans des affaires récentes. Grâce à ces informaitons, les mafieux faisaient-ils chanter certaines personnes ???

Je ne connaissais pas à l’époque le rôle joué par ce commissaire M… dans l’affaire Borrel.

Selon les informations que j’ai obtenues, Madame J…. pourrait avoir été cooptée par un réseau en 2001. Aurait-elle pu avoir négocié, si c’est le cas, son “entrée” avec les disquettes dont elle aurait placé une copie en lieu sécurisé ?

Madame J…. pourrait être le maillon faible d’un réseau qui part du Cambodge et qui se prolonge dans plusieurs pays dont Djibouti.

Madame J… aurait-elle pu avoir connaissance des raisons pour lesquelles le Juge Borrel a été assassiné ?”

___________________________________

2°) Fac-similé de la lettre de convocation à un entretien préalable