10/11/09 (B524) Nouvelles de Somalie (4 articles en Français)

___________________________ 4 – JDD

Somalie: Deux Kenyans libérés

Deux Kenyans ont été libérés lundi soir, ont annoncé leurs collègues de l’imprimerie, dans laquelle les deux hommes travaillent. Il avaient été enlevés dimanche au marché de Bakara par dix hommes masqués.

Ce marché de la capitale somalienne est sous contrôle de la milice islamiste Al-Chabaab, en guerre contre le mouvement somalien et la force africaine de paix (Amisom). Les deux Kenyans ont été mis dans un avion pour Nairobi.


___________________________ 3 – AFP

Somalie: deux Kenyans enlevés par des Somaliens armés à Mogadiscio

Deux hommes d’affaires kenyans ont été enlevés à Mogadiscio par des Somaliens armés qui réclament une rançon pour les libérer, ont indiqué des témoins lundi.

Deux Somaliens qui avaient été capturés dimanche soir en même temps que les Kenyans ont été relâchés, ont indiqué des membres de leurs familles.

Ils ont ajouté que les ravisseurs avaient réclamé le versement d’une rançon dont le montant n’a pas été précisé pour libérer les Kenyans qui travaillaient dans une imprimerie à Mogadiscio.

“Des hommes armés ont pénétré dans une imprimerie et ils ont enlevé les Kenyans avec deux employés somaliens mais ils ont relâché les Somaliens par la suite”, a déclaré un marchand, Muktar Ise. “Nous ne connaissons pas l’identité des hommes armés mais ils étaient lourdement armés”, a-t-il ajouté.

“Ils ont emmené les Kenyans vers une destination inconnue et ils réclament une rançon”, a déclaré à l’AFP Abdulahi Mohamed, le frère d’un des deux Somaliens relâchés.

Cette imprimerie avait été ouverte en 2006 à Mogadiscio et un des Kenyans enlevés venait juste d’arriver à Mogadiscio.

Les enlèvements de ressortissants étrangers sont fréquents en Somalie. Ravagé par des décennies de guerre et d’affrontements, ce pays est considéré comme l’un des plus dangereux au monde.

___________________________ 2 – JDD

Deux Kényans enlevés à Mogadiscio

Deux Kényans employés dans une imprimerie de Mogadiscio ont été enlevés dimanche soir par une dizaine d’hommes armés et masqués dans le quartier du marché de Bakara, secteur de la capitale somalienne contrôlé par les rebelles islamistes, ont rapporté des témoins.

Deux de leurs collègues somaliens, enlevés avec eux, ont été relâchés quelques heures plus tard. “Les assaillants sont entrés dans l’imprimerie Hamar Adde et sont repartis avec quatre employés, dont deux Kényans connus dans le quartier.

Les Somaliens ont ensuite été relâchés”, a raconté à Reuters Ahmed Farah, un commerçant.

___________________________ 1 – Mer et Marine

Piraterie : La Royal Navy escorte le paquebot Ocean Village 2

Au cours de son transit dans le golfe d’Aden, le paquebot britannique Ocean Village 2, avec 1800 passagers à bord, a été escorté par une frégate de la Royal Navy. Le HMS Cornwall est resté près du navire de croisière, dont l’équipage avait pris différentes mesures de sécurité en cas d’attaque de pirates. Protégé par le bâtiment de guerre, le paquebot a pu poursuivre sa route sans encombre, une fois la zone dangereuse dépassée. « Alors que la menace pirate reste bien réelle, il n’y a pas eu d’attaque réussie depuis plus de trois mois dans le golfe d’Aden, grâce à l’action des forces maritimes internationales, qui ont perturbé l’activité des pirates et les ont dissuadé », rappelle la marine britannique. On notera que, si la zone du golfe d’Aden est désormais bien surveillée, les pirates interviennent aujourd’hui sur une large zone, au nord de l’océan Indien, rendant l’efficacité des forces navales bien plus relative.

Du type 22 Batch III, le HMS Cornwall est déployé en océan Indien depuis plus de six mois. Longue de 148 mètres pour un déplacement de 4900 tonnes en charge, cette frégate est armée par 250 marins. Elle embarque huit missiles antinavire Harpoon, deux systèmes surface-air Sea Wolf, une tourelle de 114 mm, un système multitubes Goalkeeper, deux canons de 20 mm, six tubes lance-torpilles et deux hélicoptères Lynx.