06/12/09 (B528) Radio-Trottoir. Un lecteur qui a entendu des rumeurs s’interroge sur leur fondement ….

Certaines rumeurs qu’il m’a été donné d’entendre affirment que l’attaque de l’avion de Daalo airlines qui assurait la liaison entre Djibouti et la Somalie n’aurait pas été commis par hasard.

On imagine que des chefs rebelles somaliens pourraient se livrer à la culture de drogues dures en Somalie et qu’il leur faudrait organiser ensuite leur écoulement illégal vers l’Europe et les Etats-Unis.

Si cela était vérifié, ce serait un exemple de commerce qui rapporterait beaucoup d’argent liquide.

Mais il faudrait le blanchir. Est-ce à ce niveau que des sociétés importantes majoritairrement installées à Djibouti pourraient apporter leur contribution ?

Les mêmes rumeurs prétendent qu’IOG et Said Barkade, le Ministre de la Justice pourraient être éventuellement impliqués dans ces entreprises et que dans ce cas, la société de construction “La Concorde” (de Said Barkade) pourrait être en mesure d’apporter une collaboration précieuse au blanchiment de l’argent sale.

La question que je pose est de savoir si les groupes qui ont attaqué l’avion pouvaient savoir que parmi le frêt de l’avion en question, il y aurait pu avoir d’énormes quantités d’ argent nettoyé, après passage dans des “lessiveuses ultra modernes” qui pourraient être contrôlées en toute discrétion(*), par Guelleh et Barkade ?

Merci aux lecteurs qui auraient une idée sur la question ou des informations précises qui viendraient confirmer ou contredire mes hypothèses (fondées uniquement sur des rumeurs, je le répète), de les transmettre à l’ARDHD sans tarder.

(*) Comme d’habitude, les Français et les Américains présents sur place avec des moyens ultra-sophistiqués de détection, ne verraient jamais rien passer … comme disait-on à une époque, les armes lourdes qui auraient pu transiter depuis l’Erythrée vers la Somalie ???