05/01/10 (B532) Nouvelles de Somalie (5 articles en Français)

_________________________ 5 – EuroInvestor avec Reuters

La Somalie accuse des rebelles yéménites d’armer Al Chabaab

Des rebelles yéménites ont livré ces derniers jours des armes aux islamistes somaliens de la milice Al Chabaab, a affirmé samedi le ministre somalien de la Défense.

“Des rebelles yéménites ont envoyé deux bateaux chargés de matériel militaire, d’armes légères, de (fusils d’assaut) Kalachnikov, de munitions et de grenades à main”, a dit par téléphone à Reuters Cheikh Yusuf Mohammad Siad. “Ce pays est en feu et certains attisent encore l’incendie”, a ajouté le ministre.

Il a précisé que les deux bateaux d’armes venus du Yémen avaient accosté la semaine passée dans le port somalien de Kismayo, dans le sud du pays, contrôlé par Al Chabaab.

Dans le centre de la Somalie, une dizaine de personnes ont été tuées samedi dans des combats entre les miliciens Chabaab et un groupe proche du gouvernement somalien, Ahlu Sunna Waljamaca, ont rapporté des témoins.

Des combattants d’Al Chabaab ont attaqué au petit matin Dousamareb, à 560 km de la capitale Mogadiscio, pilonnant l’est de la ville au mortier, ont rapporté des habitants. Des membres d’Ahlu Sunna ont riposté par des tirs d’artillerie.

(Abdi Sheikh, version française Guy Kerivel)

_________________________ 4 – France 2

Le gouvernement somalien veut chasser les rebelles

Les forces somaliennes se préparent à lancer une offensive pour chasser les islamistes avant la fin du mois

“Nos soldats sont prêts à agir et à chasser ces terroristes de la capitale d’ici la fin janvier, puis à reprendre le contrôle d’autres zones du pays”, assure le premier ministre, Omar Abdirachid Ali Charmarke.

“Cela ne se fera pas du jour au lendemain mais nous nous préparons (…) et nous obtiendrons finalement le résultat voulu”, a-t-il ajouté.

Le premier ministre affirme que les relations entre les miliciens islamistes somaliens Shebab et les insurgés yéménites ne faisaient plus aucun doute.

Le ministre somalien de la Défense, Cheikh Yusuf Mohammad Siad, a d’ailleurs déclaré samedi que les rebelles yéménites avaient livré ces derniers jours des armes aux Shebab. Il a précisé que les deux bateaux d’armes venus du Yémen avaient accosté la semaine passée dans le port somalien de Kismayo, dans le sud du pays.

Cette milice, qui contrôle une grande partie de Mogadiscio et plusieurs régions du pays, s’est dite prête vendredi à envoyer des hommes au Yémen si les rebelles de ce pays sont attaqués par les forces américaines à la suite de l’attentat manqué sur le vol Amsterdam-Detroit le jour de Noël. “Le but (des islamistes) est de se prêter mutuellement main forte et de combattre côte à côte. C’est un réseau de terreur qui partage la même idéologie. Si vous les écrasez au Yémen, ils viendront en Somalie et continueront leur travail de sape pour déstabiliser le monde”, prévient Omar Abdirachid Ali Charmarke.

Il a demandé aux gouvernements occidentaux de surveiller de près les agissements des Somaliens vivant à l’étranger et qui pourraient être tentés de rentrer dans leur pays pour y commettre des attentats suicides ou rejoindre les rangs des insurgés.

_________________________ 3 – JDD

Somalie: Le gouvernement à l’offensive

L’armée gouvernementale somalienne est “prête à agir” pour chasser les rebelles de la capitale Mogadiscio, a déclaré dimanche le premier ministre Omar Abdirachid Ali Charmarke.

“Nos soldats sont prêts à agir et à chasser ces terroristes de la capitale d’ici la fin janvier, puis à reprendre le contrôle d’autres zones du pays”, a-t-il assuré.

Il a affirmé que les relations entre les miliciens islamistes somaliens d’Al Chabaab et les insurgés yéménites ne faisaient plus aucun doute.

_________________________ 2 – Le Point avec Reuters

Des combats font 47 morts dans le centre de la Somalie

Au moins 47 personnes ont été tuées dans des combats entre des insurgés islamistes et une organisation pro-gouvernementale pour le contrôle de la ville de Dousamareb, dans le centre de la Somalie.

Les insurgés intégristes d’Al Chabaab ont attaqué samedi Dousamareb, à 560 km au nord de la capitale Mogadiscio, pilonnant les positions de l’organisation musulmane modérée Ahlu Sunna Waljamaca.

Un porte-parole d’Ahlu Sunna a assuré dimanche que ses hommes avaient reconquis la ville après avoir brièvement perdu du terrain la veille face aux attaques des hommes d’al Chabaab.

“Nos forces contrôlent totalement la ville. Nous avons chassé les islamistes hier. Leurs cadavres jonchent les rues. Nous allons sans doute les pourchasser dans les villes où ils se sont réfugiés”, a dit à Reuters le porte-parole, Cheikh Abdullahi Cheikh Abu Yusuf.

Il s’agit des premiers combats dans cette ville depuis décembre 2008, quand Ahlu Sunna s’en était emparée après avoir mis en déroute les miliciens Chabaab.

Dousamareb est le chef-lieu de la région de Galgadud, convoitée par Al Chabaab qui aimerait étendre son contrôle entre Mogadiscio et la région semi-autonome du Puntland, dont les autorités sont favorables au gouvernement de transition somalien.

“Nous avons dénombré 47 cadavres et une centaine de blessés”, a dit à Reuters Ali Yasin Gedi, vice-président de l’organisation somalienne de défense des droits de l’homme Elman. Ce bilan risque de s’alourdir.

Les habitants de la région fuient les autres villes de la région, craignant de nouveaux combats.

Al Chabaab, que Washington accuse d’être le bras armé du réseau al Qaïda dans la Corne de l’Afrique, n’a publié aucun communiqué sur ces combats.

L’insurrection islamiste menée par Al Chabaab mine les efforts des Occidentaux pour mettre en place un gouvernement solide en Somalie, pays qui a sombré dans le chaos après la chute du dictateur Mohamed Siad Barré en 1991.

Le gouvernement de transition, soutenu par l’Occident et l’Onu, est sur le point de lancer une offensive contre les insurgés, a déclaré à Reuters le Premier ministre somalien, Omar Abdirachid Ali Charmake, dans la capitale kényane Nairobi.

Version française Eric Faye

____________________________1 – AFP

Somalie: un groupe islamiste reprend le contrôle de la ville de Dhusamareb aux shebab

Le groupe islamiste Ahlu Sunna Wal Jammaa, allié du gouvernement somalien, a repris dimanche le contrôle de la ville de Dhusamareb (centre) aux insurgés islamistes radicaux shebab qui les en avaient délogés la veille, ont rapporté des habitants de la ville à l’AFP.

Au total, les combats qui ont commencé samedi à l’aube par une offensive surprise des shebab sur Dhusamareb, ont fait au moins 30 morts, selon un chef coutumier et un habitant de la ville. Un précédent bilan établi samedi soir faisait état d’au moins 10 morts.

“La ville est calme à présent et les combattants shebab ont été défaits pendant les violents combats de la nuit. Le groupe Ahlu Sunna contrôle désormais la ville”, a déclaré à l’AFP un chef coutumier de la localité, Abdulahi Gedi.

“Nous avons envoyé deux équipes pour récupérer les cadavres dans les rues à l’intérieur et à l’extérieur de la ville. Elles (les équipes) nous disent que le nombre de morts a atteint 31 tandis que 70 personnes ont été blessées dans les combats”, a-t-il ajouté.

“Les combats ont été les plus violents jamais enregistrés à Dhusamareb. Les deux camps se sont combattus violemment pour prendre le contrôle de la ville mais finalement, le groupe Ahlu Sunna a pris le dessus sur les shebab”, a indiqué à l’AFP un habitant de la ville, Hussein Moalim Mahad.

Selon Abdikarim Nur, médecin, 30 civils blessés ont été admis dans son centre de santé depuis samedi.

Un porte-parole d’Ahlu Sunna a revendiqué la victoire.

“Avec l’aide d’Allah, nous avons défait les ennemis de notre religion entraînés par des étrangers. Il y a beaucoup de leurs cadavres dans les rues et nous nous apprêtons à les enterrer”, a déclaré à l’AFP Cheikh Yussuf Al-Qadi.

Aucun responsable des shebab n’était joignable dimanche dans la matinée.

Les deux groupes s’étaient déjà disputé le contrôle de la ville début 2009.

Fondé en 1991 pour promouvoir la branche soufie –et modérée– de l’islam somalien contre le wahhabisme des pays du Golfe, le groupe Ahlu Sunna wal Jamaa qui a récemment pris les armes contre les islamistes shebab a renoncé début 2009 à sa posture non-violente pour s’engager dans la lutte armée contre les insurgés shebab et leurs alliés du Hezb al-islam.

Alliés aux forces pro-gouvernementales opérant dans plusieurs régions du centre et du sud de la Somalie, les combattants d’Ahlu Sunna ont infligé de sévères défaites aux shebab, démontrant leur crédibilité militaire.

Si leurs dirigeants affirment ne pas se reconnaître totalement dans le gouvernement de transition (TFG) du président Sharif Cheikh Ahmed, Ahlu Sunna et TFG partagent un objectif commun: chasser les shebab et leur idéologie directement inspirée d’Al-Qaïda.

La Somalie est en guerre civile depuis 1991.