15/01/10 (B534) A lire sur LOI cette semaine … (Article complété à 19h00 – Paris)

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1277 – 16/01/2010
Mogadiscio
La Direction pour la gestion des crises et la planification, qui dépend du secrétariat du conseil de l’Union européenne (UE), planche sur un projet à plus long terme pour la Somalie. (…). [113 mots]

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1277 – 16/01/2010
Ça chauffe entre la Libye et Djibouti
Les autorités djiboutiennes n’ont pas du tout apprécié qu’au conseil de sécurité des Nations unies, le 23 décembre, la Libye ait voté contre la résolution 1907 sanctionnant l’Erythrée pour son soutien aux insurgés islamistes en Somalie. (…). [119 mots]

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1277 – 16/01/2010
L’épouvantail des rebelles du FRUD
Le discours que les représentants du gouvernement tiennent en ce moment aux dignitaires du Nord du pays, à majorité afar, est très rodé. (…). [280 mots]

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1277 – 16/01/2010
Prochain feu vert à l’appui sécuritaire
C’est en novembre 2009 que les ministres européens de la défense avaient adopté une “option stratégique” sur l’Eutra-Somalia, un programme de formation en Ouganda de 2 000 policiers et militaires du Transitional Federal Government (TFG) de Somalie. (…). [332 mots]

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1277 – 16/01/2010
Issayas Afeworki
Dans une interview à la télévision nationale reproduite en arabe le 9 janvier dans le magazine gouvernemental Eritria Hadissa, le président Issayas Afeworki a donné pour la première fois son avis sur la situation intérieure à Djibouti . (…). [101 mots]

Somalie : Malgré l’Amisom, le TFG est au bout du rouleau

Bien que soutenu à bout de bras par la communauté internationale, le Transitional Federal Government (TFG) n’est pas en mesure d’imposer son pouvoir au-delà d’une portion de Mogadiscio et de ses environs immédiats.

Malgré les effets d’annonce du premier ministre Omar Abdirashid Ali Sharmarke sur la défaite imminente des insurgés islamistes, la survie du TFG dépend surtout de l’African Union Mission to Somalia (Amisom). (…)