14/03/10 (B542) Radio-Trottoir : les petites nouvelles du front …. par nos correspondants

L’OUGAS est encore là à Djibouti !

Les caméra de la RTD se donnent beaucoup de mal pour filmer les curieux qui se rapprochent de sa résidence en essayant de nous faire croire que la population Djiboutienne manifeste son enthousiasme pour le troisème mandat.
___________________________________

En dépit de tout cela, IOG est de plus en plus isolé.

Le torchon brûle :

entre le général Zakaria et IOG;
– entre le Frud de Jean-Marie et IOG;
___________________________________ Flash Info.

Jeudi soir 11/03/10

Le Commissaire de la République de Tadjourah (l’équivalent de préfet) a essuyé des tirs non loin de Tadjourah.

Heureusement, rien de grave.

L’enquête a été confiée à la Gendarmerie de Tadjourah. Espérons que l’Etat-Major de l’AND ne va pas y fourrer son nez ? Imaginez par exemple que les Forces armées soient impliquées dans ces tirs ! On ne sait jamais ….
____________________________________

A noter le veto de Dilleita (il n’est pas si fréquent de constater que Dileita s’oppose à quelque chose : cela méritait d’être souligné !)

90 policiers dont 60 Afars devaient être mis à la retraite le 31 Janvier 2010. Grâce à l’intevention du PM, qui a été écouté pour une fois(?) par son supérieur hiérarchique, cette mise à la retraite ne prendra effet qu’en 2011. Dileita se serait opposé à ces mises à la retraite d’office au motif que la proportion de cadres de la Police concernés et issus de la communauté Afar, était trop importante …

De là à penser que Dilleita se prépare pour l’élection présidentielle … Il ne reste qu’un fossé à franchir. Mais le scenario est possible. Dileita élu à la Présidence et Guelleh s’attribue le poste de Premier Ministre à vie avec tous les pouvoirs. Le Président élu (comme en Russie, en Ethiopie ou en Italie par exemple) étant cantonné dans un rôle purement symbolique et se consacrant aux inaugurations …

Eh oui, notre Dileita se prend déjà pour Medevedev sous les ordres de Poutine…

En effet, après les interventions des larbins de service IAA(Arnaoud), Gabayo, et AMD (Jean-Marie) mais aussi ARA (Robleh), le PM a èmis des propositions plus concrètes à savoir :

– faire comme chez les grands, (en Russie par exemple), où le Président n’hésite pas à devenir Chef du Gouvernement en cédant sa place de Chef de l’Etat à son adjoint. Et on inverse à chaque échéance électorale. Mais l’homme fort, qu’il soit PM ou Président, reste l’homme fort aux pleins pouvoirs.

 

 

 

_______________________________________

Votre représentant, le Wadani
En direct de Zeila, le 13 mars 2010

Préventologie de la maladie occasionnée par le virus du Coup d’Etat Constitutionnel, comme dans la Région du Somaliland administrée par Meles ou en Côte d’Ivoire.

Regain des « HUM ou ronfles » des Sans Loi aux caprices d’Haramous.

Meles a-t-il été choqué par la prolongation de l’isolement abusif des 12 accompagnateurs de l’Ougas, qui ont été kidnappés à Zeila et détenus en République de Djibouti avec la complicité du « cancer de l’Igad ».

Rappelant que l’Igad est une Organisation sous pignon Djiboutien qui est financée en grande partie par les Forces du Pentagone et par celles de l’OTAN.

Ces derniers temps, les Forces britaniques, comme elles l’ont fait en Irak, tentent encore de trouver en République de la Somalie sous occupation des Forces Tueuses d’Amison, un terrain d’exploitation pour la Société Shell et consorts.

Pour cela, elle conduise une opération charme à l’égard d’un minable agent qui insultait volontiers au nom de l’Islam, toutes les Forces d’occupation, en répétant souvent « les « Forces coloniales Ethiopiennes ». Va-t-il se rendre au 10 Downing Street sur invitation du successeur de Tony Blair ? Pedant ce temps, des crimes contre l’humanité continue d’être financés par le PAM sous la rubrique du détournements de aides humanitaires à financement onusien..

C’est la nouvelle politique qui s’appuie sur un soi-disant droit d’ingérence militaires et qui fournit un appui aux régimes collaborateurs en leur octroyant des financements détournes sur les Fonds humanitaires doublée d’une assistance politique sans faille imosée par des hauts fonctionnaires des Nations Unies.

A quand le tour d’OULD pour devenir le président de la Mauritanie ?

Le cancer de l’Igad ravage la Corne d’Afrique en particulier le Peuple Somali.

Cette Organisation est soutenue par l’ONU qui continue à légaliser les Crimes de Guerre, les Crimes de Génocide, et les Crimes contre l’Humanité, tout en gardant le silence sur les bombardements commis les Forces du Pentagone qui se déroulent dans le silence en Somalie du sud depuis 2 mars 2010.

Le drame en Somalie continue malgré les appels des Défenseurs des Droits de l’Homme, du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) et d’autres Organisations Humanitaires. Il est temps que les Procureurs des Tribunaux à compétence universelle, notamment la Cour Pénale Internationale se saisissent des dossiers.

Cela suffirat-t-il pour mettre fin aux crimes Onusiens en République de Somalie et ce avant les bombardements et les massacres collatéraux qui sont en préparation au niveau Forces US ?

_____________________________________

Concernant l’Ougas. Meles a-t-il obtenu gain de cause ?

Possible, mais il reste à vérifier si l’OUGAS est bien reparti hier vers l’Ethiopie.

Est-il bien reparti, après avoir épousé l’une des filles ou petites filles de « Makarios » Ahmed Ibrahim, le Président du Conseil Constitutionnel ?

Si c’est vérifié, alors ce serait un camouflet à la Première Dame. Femme toujours fidèle à ses origines, elle aurait sorti de sa poche, des millions de Dollars, pour affréter deux avions chargé de convoyer à Djibouti, la plus belle fille d’Hargeisa, avec tout les équipements nécessaires aux mariages officiels, en priorité du lait frais de dromadaire et surtout de la viande sélectionné (tournedos), sans oublier la bosse du dromadaire qui est succulente.

Bref si l’Ougas a épousé une autre candidate, tous ces frais auront été bien inutiles. Ppas de viande, pas de lait provenant de vols de bétails ou d’ acquisitions illégales, parce qu’elles sont proscrites par le Coran et les Us et coutumes des Issas.

Ce sont 44 dromadaires qui ont été égorgés en grande pompe par la communauté des Issacks proche de Kadra Mahamoud, .le matin même de l’invitation à déjeuner au Palais du Peuple.

Enfin ! Les Gadabourcis auront droit de se marier avec la première épouse de l’Ougas qui juste après son mariage, sera automatiquement divorcée, sans possibilité de se marier à un autre Issa pour rester neutre et Reine des Issas.

De sources concomitantes, il semblerait que l’ancien Ambassadeur en France n’a pas oublié son ami de longue date l’ex Ministre Souleiman Farah qui est le mieux placé dans le contexte tribal pour se marier vite avec la Reine des Issas.

D’autre part, sur les 44 accompagnateurs de l’OUGAS, 12 seraient partis. Combien restent encore à Djibouti, combien ont été expulsés manu militari vers l’Ethiopie ?

Décidemment, la villa d’intronisation de Cheick Sharif porte malheur ! Depuis son départ à Mogadiscio ce Sharif n’arrive même plus à contrôler la zone autour de sa résidence de Mogadiscio. Tandis qu’il continue de se balader dans les capitales, les Forces d’occupation onusiennes mettent à feu et à sang les populations civiles Somalies. Ont-elles le projet, dans les jours à venir, d’exterminer toutes les populations de Mogadiscio, sous prétexte de reconquête et de lutte contre le terrorisme.

Ces crimes sont camouflés par la Presse Internationale. Chacun essaye de se justifier et se donner bonne conscience en présentant un faux problème de Croisade islamiste. L’action de communication est dirigée par un ancien Agent de la CIA.

Revenons au Jeune Ougas. Il est bon de se demander si les 32 accompagnateurs restant de l’Ougas n’ont été invités à quitter l’hôtel Dar el Salam et à embarquer de force dans un convoi pour être jetés à la frontière de Gallileh non loin d’Ali Sabieh ?

Selon les témoignages sur place, il ne resterait plus que quelques accompagnateurs mais à l’hôtel Assamo où l’ancien parlementaire Djama Djilal aurait refusé l’utilisation de la force contre eux. A la différence de l’actuel député qui se dégage de toute responsabilité en affirmant qu’il aurait agi sur les ordres d’Arnaoud.

Les Djiboutiens sont conviés à rendre visite à l’Ougas et à faire la queue devant le Palais Présidentiel de l’Escale afin d’avoir accès à la villa de «Cheick Sharif » ( en Somali Sharif désigne l’opération qui consite à échanger des billets et des monnaies à un taux préférentiel).

Récupération de la notoriété de l’Ougas.
Il va s’en dire que plusieurs caméras sont installées à l’entrée pour monter aux Ambassadeurs accrédités à Djibouti, le nombre impressionnant des Djiboutiens qui viennent témoigner leur solidarité au Coup d’Etat constitutionnel.

Espérons que les Excellences accrédités dans notre pays ne vont pas tomber dans les grosses ficelles d’IOG qui n’aurait, d’après Aden Robleh, que cinq cent cinquante Djiboutiens aisés, pour le soutenir.

Quant au PM Meles, il aurait piqué une crise et il a probablement protesté par le biais de son Ambassadeur à Djibouti.

ARA et AMD (Jean-Marie) solidaires : même combat pour IOG.

Djibouti à la croisée des chemins (article d’Aden ROLEH Awaleh (ARA) du 11 mars 2010 qui a été publié par son chou : « La République » (des Autochtones), cet article montre très bien la danse du ventre de celui qui avait failli être liquidé à Loyada en 1977 puis soigné à l’hôpital Bouffard par les militaires français qu’il combattait verbalement.

Faut-il rappeler que ce même Aden Robleh (ARA) avait déclaré sur les ondes de la BBC après son rétablissement « j’ai failli, lors de mon retour à mon pays, être assassiné à Loyada, frontière entre Djibouti et de la République de Somalie, sur ordre d’Idriss Bbay, frère d’IOG et neveu de feu Hassan Gouled Aptidon par un de mes fidèles »

Il est bon de rappeler qu’ARA avait emprisonné en Syrie ce fidèle ami qui, par la suite, avait été récupéré par le frère d’IOG et Ismaël Tani »

Au fait qui a tué par poison et juste après l’Indépendance le Journaliste Iftin ?

Ici à Djibouti les crimes se paient par des promotions.

ARA de continuer ses divagations en écrivant ses Réflexions.

Un seul point mérite d’être retenu parmi « ses réflexions » tirées par les cheveux dans les pages 2 et 3 de « La République du 11 mars 2010 » sous le titre de « Proposition en vue de débloquer la situation institutionnelle et politique ».

Le seul point de toutes ses élucubrations est résumé dans un paragraphe (retarder l’élection de deux ans !):

« La solution consiste à conjurer la tentation démoniaque de modifier l’article 23 (limitation des mandats) de la Constitution tout en permettant au Président de la République de continuer d’assumer la charge présidentielle durant un laps de temps d’une durée de deux ans, … une loi adoptée par l’Assemblée Nationale pourrait faire l’affaire, loi qui se fonderait sur des circonstances exceptionnelles.

Aden Robleh Awaleh est soit un naïf, soit un stupide ou tout simplement un membre de la Mafia au Pouvoir qui roule pour IOG.

En vertu de quel texte l’Assemblée nationale sera-t-elle habilitée à adopter un Texte de Loi qui violerait d’une manière flagrante la Constitution Djiboutienne.

D’ores et déjà, après Arnaoud et Jean-Marie, Aden Robleh se classe lui aussi parmi les Impies, qui ont juré la perte du pays, sur le Saint Coran tout comme leur Patron IOG, “l’espion d’Ethiopie” comme aimait à le dire ARA lorsqu’il flirtait avec l’Opposition, qu’il évite actuellement et pour cause…

Rien d’étonnant, et il ne faut jamais faire confiance à des Mafieux affiliés à la Mafia Internationale et aux pirates de tout bord. Maître Aref en sait des choses sur l’enfarinement à vie.

Que Dieu protège le vaillant Peuple Djiboutien des risques d’un séisme sanglant.

Un proche cousin d’Ismaël Tani
ennemi juré d’ARA.