23/03/10 (B543) Vérité : qui est le tueur de TADJOURAH ! Son portrait. (Lecteur)

Awaleh Sougueh est-il un monstre a la gâchette facile ? Sans aucun jugement préalable des situations, dénué de tout respect de la vie des personnes, il commet les actes les plus graves et les plus abominables contre les civils..

Engagé dans la garde territoriale en 1972, seulement grâce à l’intervention d’un proche qui lui rendait ce service, car Awaleh n’était pas brillant en classe. Têtu et fainénant, il n’avait pas le niveau requis pour passer les examens.

D’abord affecté au magasin d’habillement, il gérait les uniformes des policiers et effectuait les retrouches et les petites réparations.

Après quelques années dans ce service, il a été muté dans la région de Dikil.

Privé de ses bobines de fil et de ses aiguilles à coudre pour ravauder les tenues, il assurait la garde d’un poste de contrôle situé entre les villes de Dikil et Yoboki

Loin du regard de ses supérieurs hiérarchiques, il “travaillait” en électon libre. Il commettait déjà des actes inhumains et dégradants contre ceux qui empruntaient la route : fouilles systématiques, confiscation de biens ou de marchandises appartenant aux pauvres nomades et surtout aux commerçants ambulants : des Nagadees en provenance d’Ethiopie.

En 1979, il a été muté A Djibouti pour assurer les patrouilles nocturnes dans la ville, mais toujours sous l/ordre d’un chef.

Awaleh avait un grand problème ! Il aimait dormir pendant la journée et il adorait travailler durant la nuit en broutant du Khat.

Maintes fois, il a ete mise en garde par ses supérieurs. Awaleh a finalement été promu Officier, au choix au moment des conflits au nord, comme tant d’autres.

N’ayant aucune sens de commandement ni de savoir faire, il a souvent et totalement perdu son sang froid face des difficultés mineures. Jamais il n’a été capable d’évaluer correctement une situation, pour prendre les bonnes décisions..

Il est un subordonné par nature. Il suit à la lettre les mauvaises consignes qu’il applique quelles qu’elles soient, quand il faut les exercer sur des personnes inférieures ou en état de dépendance face à lui. Mais devant ses supérieurs, il tremble de peur. C’est un officier sans éducation, dont certains vous diront qu’il ne se lave pas aussi souvent que nécessaire et qu’il ne refuse jamais “un cadeau” pour rendre service (sic) : la corruption !

Lors du conflit armé au nord, orchestré par l’homme fort du régime de Gouled, le fameux IOG, qui visait déjà le trône, le fameux Awaleh Sougueh aurait participé activement à des massacres de population du nord et des vols de biens privés.

Je vous donne la liste de plusieurs Officiers de la FNP, qui auraient pu avoir participé effectivement à des exactions contre des civils et nous constituons des dossiers avec les victimes et les témoins ::

– Capitaine Awaleh Sougueh, né en Somalie,
– CDT Cher, né a Djibouti
– Ex-cdt Daher Hassan né a Djibouti
– LT Ahmed October, né en Somalie
– Lt-CL Abdi Ali, né en Ethiopie
– Cdt Abdourazak Ismail, né a Djibouti
– CDT Said Absieh né en Ethiopie, responsable des unités de la FAR
– CDT Abdourahman Waiss, né à Zeila,
– CDT Ibrahim Garabess, né en Ethiopie
– LT Idris Choumayeh, né a Djibouti
– LT Yacin Ali, ancien boucher, né en Somalie
– Cdt Yahyeh né a Hadagala, responsable de la brigade criminelle aux ordres du régime,
– Colonel Mohamed Djama né en Somalie, chef de la garde républicaine. un mercenaire dangereux, dont le nom a souvent été cité sur le site de l’ARDHD, en particulier, lors de la répression sauvages contre les retraités de l’armée …

Je peux vous confirmer que ces noms et des photos sont conservés dans des dossiers que nous mettons à jour et qui concernent les criminels. Les services de renseignement à l’étranger reçoivent des informations.