03/04/10 (B545) Après avoir lu l’article signé de la LDDH, au sujet des sévices subis par le jeune Samatar et de sa condamnation pour avoir porté un T-Shirt avec la mention “Non au 3ème mandat”, un lecteur aimerait bien connaître le nom des bourreaux impliqués dans ces actes de torture et des relais de justice qui ont facilité une telle parodie de justice, pour plaire au dictateur.

Après avoir lu la note du 31 mars 2010 du president de LDDH, je m’adresse à mes concitoyens qui pourraient donner des informations complémentaires sur les responsables de cette injustice et de ce crime.

Mais avant, permettez-moi de remercier Jean-Paul Noël Abdi pour cette information concernant notre compatriote Samatar, qui a été torturé sauvagement par les bourreaux du criminel Guelleh et l’ARDHD qui l’a publiée immédiatement.

Pour informer la communauté internationale, il nous faut les noms des tortionnaires et des responsables au niveau de la Justice (instruciton, parquet, juges).

Déjà nous avons identifié certains responsables : Omar Hassan Houssein, chef de la brigade où le jeune Samatar a été torturé et Abdillahi Abdi, patron de la Police.

Tous ces gens devront répondre un jour de ces actes de barbarie qu’ils ont commis ou pour la réalisation des lesquels, ils ont été impliqués..

A l’avance, merci à toutes les Djiboutiennes et à tous les Djiboutiens qui pourront communiquer les identités (nom, grade ou fonction et service) des différents responsables impliqués dans cette triste affaire.