15/04/10 (B546) Quels sont les grands projets que Guelleh doit achever et pour lesquels il a besoin de plusieurs renouvellements de mandats ? (Lecteur)

Parmi les motivations de nos députés pour accorder à Guelleh, la possibilité de briguer des mandats à répétition, il y a un arguement qui concerne les réformes entreprises et qui devraient être poursuivies et finalisées. Je me suis interrogé pour savoir quelles étaient ces réformes ?

J’en ai trouvé plusieurs que je soumets aux lecteurs de l’ARDHD :

– finaliser la destruction par le feu de toutes nos archives et en particulier, celles qui sont compromettantes pour le régime (La cour des comptes, le Palais du Peuple, la recette du port, c’est déjà fait … !). Que reste-t-il : probablement le ministère des finances, les comptabilités de l’EDD, de l’ONED, de la SOGIK et de Djib Télécom (entre autres, car cette liste ne prétend pas être exhaustive)

– débarasser définitivement le pays de son service de santé pour les pauvres et les populations démunies,

– fermer les écoles et les universités à ceux qui ne sont pas des enfants de dignitaires du RPP, parce qu’elles ne servent qu’à former des chômeurs et qu’elles représentent une charge inutile pour l’état. Formé ou pas, un chômeur reste un chômeur ! Où est la différence ?

– vider tous les quartiers populaires de leurs habitants pour les remplacer par de grands espaces de verdure avec des guinguettes et des maisons dites de tolérance, pour riches étrangers de passage,

– exterminer les vétérans de l’Armée et les retraités qui coûtent cher,

– brûler et stériliser toutes les terres des populations nomades Afar,

– raser militairement l’Erythrée et anéantir définitivement ses forces armées,

– enraciner profondément la guerre civile en Somalie en encourageant subtilement la discorde entre les différents acteurs et en approvisionnant toutes les factions en armes destructrices,

– céder tout le patrimoine de l’Etat à des intérêts étrangers, y compris la levée de l’impôt,

Ce matin, je n’ai pas eu le temps de dresser la liste complète, mais la somme de ces différents points justifie pleinement un nouveau mandat et les suivants. Qu’en pensez-vous ?

Avec de tels projets, nos députés sont tout à fait légitimes à justifier leur trahison envers le Peuple “souverain” !