04/07/10 (B559) Nouvelles de Somalie – Nouveau ministre de la Défense et remaniement ministériel – Deux soldats de l’Amisom tués dans des affrontements à Mogadiscio – (4 articles en Français)

_______________________ 4 – HistoricoBlog (***)

Nous recommandons un excellent article publié sous la signature de Stéphane Mantoux et sous le titre :

“Des Tribunaux Islamiques à Al-Shabaab : mythe et réalité de la menace islamiste en Somalie”

Pour les internautes qui souhaiteraient disposer d’une copie, nous leur proposons de télécharger une version PDF :

Télécharger une version PDF
(15Mo)

_______________________ 3 – AFP

Somalie: nouveau ministre de la Défense et remaniement ministériel

Le Premier ministre somalien Omar Abdirashid Ali Sharmarke a annoncé samedi soir la nomination d’un député peu connu, Abukar Abdi Osman Mardadi, au poste de ministre de la défense, lors d’un remaniement qui voit entrer dans le gouvernement trois membres d’un groupe soufi.

“Après avoir constaté le besoin d’un gouvernement plus efficace, après la signature par le gouvernement d’un accord avec la secte soufi” Ahlu Sunna wal Jamaa (ASWJ), “le Premier ministre a annoncé la composition d’un cabinet ministériel remanié qui inclut de nouveaux membres d’Ahlu Sunna”, a indiqué à l’AFP le porte-parole du gouvernement Abdulkadir Walayo.

Abukar Abdi Osman Mardadi remplace Abdalla Boss Ahmed, qui devient ministre de l’industrie.

Le numéro deux au ministère de la Défense, Cheikh Yusuf Mohamed Siad Inda’adde, un puissant seigneur de guerre, avait démissionné début juin, affirmant que le gouvernement avait échoué à rétablir l’ordre dans le pays.

Yusuf Hasan Ibrahim Dheg a de son côté été nommé ministre des affaires étrangères en remplacement de Ahmed Jama Jengeli, remercié.

Le nouveau cabinet ministériel se compose de 39 membres, exactement comme le précédent. Il comprend trois nouveaux membres du groupe armé soufi Ahlu Sunna.

Le Premier ministre devrait faire parvenir dans les prochains jours la composition du nouveau gouvernement au parlement pour approbation.

A la mi-mars, le gouvernement somalien de transition (TFG) a signé un accord de coopération avec une faction du groupe armé soufi ASWJ prévoyant la mise en place d’une stratégie commune de lutte contre les insurgés shebab en Somalie.

Cet accord prévoyait l’attribution à l’ASWJ de postes ministériels au sein du gouvernement.

Ahlu Sunna wal Jamaa, ou “les Compagnons du prophète”, a été fondé en 1991 pour protéger l’islam soufi somalien, traditionnellement modéré, de l’influence grandissante du wahhabisme venu du Golfe. Le groupe a pris les armes en 2009 après la destruction par les shebab de plusieurs mausolées de célèbres soufis.

Ahlu Sunna est particulièrement implanté dans la région de Galgudud (centre de la Somalie), où il combat avec efficacité contre les shebab.

________ 2 – Quotidien du Peuple (Chine) avec XINHUA

Deux soldats de l’UA tués dans les combats à Mogadiscio

Deux casques bleus de l’Union africaine (UA) ont été tués samedi dans de violents combats avec les insurgés islamistes, a-t-on appris d’un communique de la Force de maintien de la paix de l’UA à Mogadiscio.

De violents combats ont éclaté samedi dans la capitale somalienne entre les forces gouvernementales somaliennes, appuyées par la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) et les islamises radicaux.

Le porte-parole de l’AMISOM, Barigye Ba-Hoku a déclaré: “Nos troupes ont été attaqués par les groupes armés. L’AMISOM a perdu deux soldats et un char dans les combats en raison d’un problème technique”, refuant les allégations des islamistes, selon lesquelles, ils ont détruit un char.

Les islamistes radicaux ont affirmé avoir tué deux soldats de l’UA et détruit un char, diffisant une vidéo montrant qu’un char de l’UA était en feu.

Le porte-parole a réaffirmé que l’AMISOM avait pour mission de restaurer la paix et la stabiltié en Somalie.

Près de 5 000 caques bleus de l’UA sont déloyés à Mogadiscio pour aider le gouvernrement de transition somalien à sécuriser la capitale.

__________________ 1 – AuFaitMaroc

Deux soldats de l’Amisom tués dans des affrontements à Mogadiscio

Deux soldats ougandais de la force de paix de l’Union africaine (Amisom, UA) ont été tués et trois autres blessés dans les affrontements qui ont éclaté depuis jeudi entre forces gouvernementales somaliennes et insurgés dans le nord de la capitale Mogadiscio, a déclaré samedi, un porte-parole de la force africaine.

“Nous avons perdu deux soldats et trois autres ont été blessés dans les affrontements avec des éléments violents à Mogadiscio au début du mois”, a déclaré le commandant Barigye Ba-Hoku, porte-parole de la force de l’Amison à Mogadiscio.

Les forces gouvernementales somaliennes, appuyées par celles de l’Union africaine (Amisom) avaient lancé jeudi une offensive sur le front nord de la capitale Mogadiscio pour reprendre des positions remportées par les insurgés shebab en fin de semaine dernière.