11/07/10 (B560) AFP / Des ONG ont appelé jeudi à manifester contre la “Françafrique” le 13 juillet, à Paris, à la veille du défilé de la fête nationale auquel participeront les armées de 13 pays des anciennes colonies françaises en Afrique.

L’ONG Survie et le réseau Sortir du colonialisme se sont associés à 73
organisations (dont une trentaine sont africaines) pour appeler à
manifester
et ainsi “répondre à l’organisation par l’Etat français de scandaleuses
commémorations à l’occasion de la fête nationale du cinquantenaire des
pseudos indépendances”, a indiqué Odile Biyidi, présidente de l’ONG
Survie.

Le 14 juillet, les troupes de 13 des 14 pays africains anciennement
colonisés (la Côte d’Ivoire ne viendra pas) participeront au traditionnel
défilé militaire du 14 juillet, alors que douze chefs d’Etat seront dans
la
tribune aux côtés du président Nicolas Sarkozy.

“Il y a d’un côté le 14 juillet, fête de la liberté, de la fraternité et
de
l’égalité, et d’un autre côté, un défilé où il va y avoir des troupes
dirigées par des criminels”, a accusé Patrick Farbiaz, membre du réseau
Sortir du colonialisme qui estime que les “troupes africaines” rendent
ainsi
“allégeance à la France de Nicolas Sarkozy”.
Les ONG qui reprochent à M. Sarkozy de ne pas s’être déplacé en Afrique
pour
les célébrations des indépendances pointent également le “flou le plus
complet” autour des troupes présentes.

Benjamin Moutsila, représentant de la Fédération des Congolais de la
diaspora, a ainsi qualifié ce 14 juillet de “défilé de la honte”.

Selon lui, Noël Léonard Essongo, un militaire “Cobra” (Combattants de
Brazzaville), qu’il accuse d’être un “criminel” ayant participé au
“massacre
de populations civiles” en République du Congo, défilera sur la célèbre
Avenue des Champs-Elysées.


Olivier Thimonier

Secrétaire général
olivier.thimonier@survie.org
Association Survie

210, rue St Martin
75003
Paris
Tél. : 01 44 61 03 25
Fax. : 01 44 61 03 20

http://survie.org >