12/07/10 (B560) Yémen Express – Yémen: 2 morts dans une manifestation – Arrestation au Yémen d’un membre d’al-Qaïda – Yémen : les forces de sécurité déjouent une tentative de sabotage sur un oléoduc – Yémen/rebelles chiites: crainte d’une 7e guerre dans le nord (4 articles en Français)

_______________________ 4 – Angola Press

Yémen/rebelles chiites: crainte d’une 7e guerre dans le nord

Près de cinq mois après la conclusion d’un cessez-le-feu, la tension est remontée dans le nord du Yémen avec des escarmouches à répétition entre les rebelles zaïdites et des tribus loyales au gouvernement, laissant craindre une septième guerre.

Les autorités et les tribus qui leur sont loyales accusent ces rebelles chiites de ne pas respecter les clauses du cessez-le-feu entré en vigueur le 12 février.

Selon les rebelles, le pouvoir n’a pas honoré son engagement de libérer des centaines de prisonniers et de reconstruire Saada, le fief de la rébellion.

Les “Houthis n’ont pas évacué leurs positions dans les montagnes et ne se sont pas conformés aux six clauses acceptées par (leur chef) Abdelmalek al-Houthi”, a pour sa part déclaré à l’AFP le député de Saada Faëz al-Aoujari, parlant des rebelles zaïdites.

“La situation n’avance pas sur la voie de la paix à Saada mais vers l’escalade et la persistance de la violence”, a ajouté M. Aoujari, proche du gouvernement, accusant les rebelles de combattre les tribus qui “refusent leur présence”.

Depuis la fin, en février, de la “Sixième guerre” entre l’armée et les rebelles depuis 2004, des affrontements ont opposé par intermittence les tribus des Majli, Aoujari et Beni Aouir, loyales aux autorités, aux rebelles zaïdites.

Ces affrontements ont conduit à la fermeture, à plusieurs reprises, de l’axe routier Sanaa/Saada.

“Le fait de nous accuser de violer (la trêve) relève d’allégations infondées visant à entraver la libération des détenus et à couvrir des intentions belliqueuses”, a déclaré à l’AFP un chef militaire rebelle.

Dans un récent communiqué, la rébellion a accusé les autorités de “ne pas oeuvrer sérieusement pour la paix”.

Selon les rebelles, les autorités “n’ont pas libéré les détenus malgré l’amnistie présidentielle” et n’ont pas fait de progrès “sur les autres dossiers comme ceux des disparus, de la reconstruction, des indemnisations et l’arrêt des campagnes d’arrestation et de l’armement des milices”.

Ils accusent les autorités de distribuer des armes aux tribus et de “préparer une guerre générale dans la province de Saada et dans le sud”, où opère un mouvement séparatiste.

Les rebelles et le gouvernement se rejettent encore la responsabilité de la situation, qui empêche quelque 250.000 déplacés dans le nord du pays de regagner leurs foyers.

Un nouvel accord entre les rebelles et la Commission nationale chargée de superviser l’application du cessez-le-feu a été révélé début juillet.

_______________________ 3 – AuFait Maroc

Yémen : les forces de sécurité déjouent une tentative de sabotage sur un oléoduc

Les forces de sécurité yéménites ont mis en échec vendredi une tentative de sabotage sur un oléoduc dans la province de Marib, a annoncé le ministère yéménite de l’Intérieur.

“Plusieurs activistes non identifiés appartenant à la tribu Wadi Abieda ont creusé un trou près de l’oléoduc qui se trouve dans la région d’Al-Shabwan, connu sous le nom de Kilo 48, pour le faire exploser”, indique le ministère sur son site web.

Une enquête a été diligentée par les autorités pour retrouver les auteurs de cette tentative de sabotage et les traduire en justice, indique la même source.

_________ 2 – Quotidien du Peuple (Chine) avec XINHUA

Arrestation au Yémen d’un membre d’al-Qaïda

Le ministère yéménite de l’Intérieur a affirmé mercredi avoir capturé un fugitif saoudien, qui figure sur la liste des personnes les plus recherchées en Arabie saoudite.

Dans un communiqué publié sur son site internet, le ministère a identifié le Saoudien comme étant Abdoullah Faraj Mohamed Mahmoud Lujoubar, “membre de la cellule d’al-Qaïda ayant été attaquée lundi par les forces de sécurité dans la zone de Fuh, à l’ouest de Mukalla, la capitale de la province de Hadramout.”

“Selon les documents saisis lundi dans la cachette des terroristes, le groupe complotait des attaques visant le siège des forces de sécurité, ainsi que d’importantes installations économiques et pétrolières à Hadramout”, précise le communiqué.

Les documents saisis contiennent également d’importantes informations susceptibles d’aider les services de sécurité à démanteler d’autres cellules d’al-Qaïda et d’arrêter d’autres membres du réseau d’al-Qaïda au Yémen.

“Outre les documents, la police a découvert une ceinture d’explosifs, des grenades, un ordinateur portable, un nombre de puces SIM et des vidéocassettes dans la cachette de la cellule”, ajoute le communiqué.

Lundi, un groupe de quatre membres d’al-Qaïda a ouvert le feu sur les forces de sécurité dans une tentative de d’échapper à un encerclement de la police autour de la cachette du groupe dans la zone de Fuh, tuant deux soldats, indique un communiqué publié par le ministère de la Défense sur son site internet.

“Les forces de sécurité ont capturé deux membres du groupe d’al-Qaïda et traquent les deux membres restant, qui ont réussi à échapper au siège des forces de sécurité”, précise le communiqué.

Le Yémen a intensifié les opérations de sécurité et les raids aériens sur les groupes terroristes, après que la branche d’al-Qaïda, basée au Yémen, eut revendiqué la tentative d’attaque de Noël visant à faire exploser un avion de passagers américain à destination de Détroit l’an passé.

____________________ 1 – JDD

Yémen: 2 morts dans une manifestation

Deux civils ont été tués par la police yéménite mercredi au cours d’affrontements à Aden suite à des manifestations de séparatistes dans le sud du pays. Les deux personnes abattues participaient à une marche funèbre à la mémoire d’un Yéménite mort le mois dernier alors qu’il se trouvait en détention à Aden.

La procession avait lieu en même temps qu’une “journée de colère” des séparatistes marquant l’anniversaire de la rebellion lancée en 1994.