27/07/10 (B562) Yémen Express (Toujours des informations contradictoires entre reprise des combats et signature de trêves) – des rebelles occupent une position de l’armée et capturent des soldats – Al Qaïda soupçonnée du meurtre de 6 soldats – trois membres d’Al-Qaïda, dont un dirigeant du groupe, tués – six soldats tués par des hommes armés sur un site pétrolier – Trêve avec les rebelles chiites – Reprise des combats avec les rebelles – (6 articles)

__________________ 6 – Le Parisien avec AFP

Yémen: des rebelles occupent une position de l’armée et capturent des soldats

Les rebelles chiites du Yémen ont pris lundi le contrôle d’une position militaire stratégique et capturé des soldats dans le nord du pays, théâtre de combats qui les opposent depuis plus d’une semaine à une tribu soutenue par l’armée, a-t-on appris de sources tribales.

“Les (rebelles) houthis ont pris le contrôle de la position militaire d’Al-Zaala et capturé tous les soldats qui s’y trouvaient”, a déclaré à l’AFP un dignitaire tribal, qui a requis l’anonymat.

De même source, on ajouté que ces évènements se sont produits après d'”intenses combats” dans la matinée entre les rebelles et la tribu des Ben Aziz autour de la position d’Al-Zaala, située dans la région d’Al-Amichiya, dans la province d’Amrane.

Une trêve, négociée samedi, dans les combats, en cours depuis le 18 juillet, s’est effondrée samedi en raison d’un différend portant sur le contrôle de la position d’Al-Zaala, avait indiqué à l’AFP un médiateur.

Al-Zaala est une position stratégique car elle contrôle Al-Amichiya et les zones avoisinantes ainsi que l’axe routier Saada/Sanaa.


__________________ 5 – JDD

Yémen: Al Qaïda soupçonnée du meurtre de 6 soldats

Des activistes présumés d’Al Qaïda ont tué dimanche six soldats yéménites dans l’est du pays, a annoncé un responsable local. La branche armée d’Al Qaïda au Yémen a multiplié ces dernières semaines des opérations visant les autorités gouvernementales, en réponse à une coopération accrue entre ces dernières et les Etats-Unis, soucieux d’affaiblir l’influence des islamistes dans la région.

__________________ 4 – Le Parisien avec AFP

Yémen: trois membres d’Al-Qaïda, dont un dirigeant du groupe, tués

Trois membres d’Al-Qaïda, dont un dirigeant du groupe, ont été tués dans des accrochages dimanche soir avec les forces de sécurité dans la province de Chabwa après une attaque ayant coûté la vie à six soldats qui gardaient un site pétrolier, a indiqué lundi une source des services de sécurité.

“Trois membres d’Al-Qaïda, dont un éminent dirigeant, ont été tués” dans des accrochages qui ont suivi l’attaque armée qui a coûté la vie dimanche soir à six militaires qui tenaient un barrage de sécurité près d’un site pétrolier, a déclaré la même source sans donner d’autres détails.

“Zayed al-Doughari figure parmi les trois (membres du réseau extrémiste) tués et il est l’un des plus importants dirigeants d’Al-Qaïda dans la province de Chabwa”, a précisé à l’AFP un responsable des services de sécurité.

Les six soldats ont été tués par des hommes armés qui avaient réussi à prendre la fuite, avait indiqué à l’AFP un responsable local.

Les assaillants, qui circulaient à bord de deux véhicules 4X4, ont tiré au fusil mitrailleur et à la roquette contre les militaires, en poste près du site d’une société pétrolière étrangère dans la région d’Al-Aqla, à 45 km à l’est d’Ataq, chef-lieu de la province de Chabwa, a ajouté le responsable.

La région d’Al-Aqla produit quelque 10.000 à 15.000 barils de brut par jour, a indiqué à l’AFP un autre responsable de la région, Abdel Mohsen Ben Saad.

La province de Chabwa est un fief d’Al-Qaïda comme elle est le bastion de la tribu des al-Awalaq, à laquelle appartient l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi. Ce dernier s’y cacherait sous la protection de sa tribu, alors qu’il est activement recherché par Washington et par les autorités yéménites.

__________________ 3 – Le Parisien avec AFP

Yémen : six soldats tués par des hommes armés sur un site pétrolier

Six soldats, qui tenaient un barrage de sécurité près d’un site pétrolier dans la province de Chabwa, dans le sud-est du Yémen, ont été tués dimanche soir par des hommes armés qui avaient réussi à prendre la fuite, a indiqué à l’AFP un responsable local.

Les assaillants, qui circulaient à bord d’un véhicule 4X4, ont tiré au fusil mitrailleur et à la roquette contre les militaires, en poste près du site d’une société pétrolière étrangère dans la région d’Al-Aqla, à 45 km à l’est d’Ataq, chef-lieu de la province de Chabwa, a ajouté le responsable.

Des renforts militaires et policiers ont été aussitôt acheminés d’Ataq vers le lieu de l’attaque pour participer à la traque des assaillants, selon une source des services de sécurité.

Le responsable, qui a requis l’anonymat, n’a pas écarté que l’attaque soit l’oeuvre d’Al-Qaïda, actif dans la région.
La région d’Al-Aqla produit quelque 10.000 à 15.000 barils de brut par jour, a indiqué à l’AFP un autre responsable de la région, Abdel Mohsen Ben Saad.

La province de Chabwa est un fief d’Al-Qaïda comme elle est le bastion de la tribu des al-Awalaq, à laquelle appartient l’imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi. Ce dernier s’y cacherait sous la protection de sa tribu, alors qu’il est activement recherché par Washington et par les autorités yéménites.

_______________________ 2 – JDD

Yémen: Trêve avec les rebelles chiites

Une tribu yéménite pro-gouvernementale a conclu une trêve avec des rebelles chiites afin de mettre un terme à des affrontements qui ont fait quelque 70 morts la semaine dernière, a indiqué dimanche un responsable provincial. “Les affrontements entre les Houssis et les partisans du cheikh Saghir Ibn Aziz ont été arrêtés grâce au succès d’une médiation tribale qui a permis une trêve entre les deux parties”, a-t-il affirmé.

La trêve prévoit le retrait de tous les combattants de leurs positions, la levée des postes de contrôle et des barrages routiers et le déminage des routes.


_______________________ 1 – Europe 1

Yémen: Reprise des combats avec les rebelles

Les combats ont repris dimanche dans le nord du Yémen entre les rebelles chiites et une tribu soutenue par l’armée, après une trêve de 24 heures dans les affrontements qui ont fait 67 tués en une semaine, a indiqué un médiateur à l’AFP.

Les rebelles ont attaqué dans l’après-midi un véhicule militaire dans la région d’Al-Amichiya, dans la province d’Amrane, et l’axe routier reliant Saada, fief de la rébellion chiite, à Sanaa rouvert samedi à la circulation, a été aussitôt de nouveau fermé.