02/08/10 (B563) Yémen Express – un responsable des renseignements retrouvé mort dans le sud du pays – Les ministres des A.E. du Forum de Sanaa ont discuté des défis liés à la sécurité en Somalie – les rebelles libèrent 100 soldats – Le Yemen confirme la prise d’une base de l’armée par les rebelles – Un chef de l’opposition tué – (4 articles)

_____ 4 – Quotidien du Peuple (Chine) avec XINHUA

Yémen : un responsable des renseignements retrouvé mort dans le sud du pays

Un officiel des renseignements a été retrouvé mort dimanche à Shabwa, province du sud-est du Yémen, où les militants d’Al-Qaïda se cacheraient et où le sentiment sécessionniste est fort.

Ba-Saad Jaber a été tué à son bureau dimanche matin dans la province de Shabwa, a indiqué un officiel de la police de province à Xinhua.

Le brigadier de 53 ans a été retrouvé mort à son bureau dimanche matin à Ataq, a indiqué l’officiel, ajoutant que “l’ enquête préliminaire écarte la possibilité d’un suicide, mais privilégie la thèse de l’étranglement par des terroristes peut- être”.

Le cadavre a été transporté à l’hôpital où il subira une autopsie, a-t-il précisé, ajoutant qu’il “n’y a pas encore de preuve qui montre que Al-Qaïda est derrière (cet assassinat), nous devons attendre les résultats de l’autopsie”.

Avec les compagnies pétrolières étrangères présentes à Shabwa, la province serait un bastion de militants d’Al-Qaïda où l’imam le plus recherché, Anwar al-Awlaqi, aurait trouvé refuge.

_____ 4 – Quotidien du Peuple (Chine) avec XINHUA

Les ministres des A.E. du Forum de Sanaa ont discuté des défis liés à la sécurité en Somalie

La 12e réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres du Forum de Sanaa s’est terminée dimanche à Sanaa, capitale yéménite, après s’être concentrée notamment sur les efforts permettant de parvenir à la paix en Somalie, combattre la piraterie et restaurer la sécurité et la stabilité dans le pays de la Corne de l’Afrique.

Le Forum de Sanaa est une alliance régionale établie en octobre 2002 entre le Yémen, le Soudan, la Somalie et l’Ethiopie, avec pour but de promouvoir la sécurité, la stabilité et le développement en mer Rouge et dans la Corne de l’Afrique.

Lors de la session d’ouverture, le ministre yéménite des Affaires étrangères, Abu Bakr al-Qerbi, a officiellement annoncé l’adhésion de Djibouti au forum, a rapporté l’agence de presse officielle yéménite Saba.

“L’adhésion de Djibouti, qui devient le cinquième membre de l’alliance régionale, renforcera le rôle du Forum de Sanaa au niveau régional et international et encouragera d’autres pays africains à se joindre au bloc”, a indiqué M. Qerbi.

Le Forum de Sanaa doit encore se pencher sur des questions importantes, notamment le terrorisme, qui exige le renforcement de la coopération en matière de sécurité entre les membres de l’alliance afin de l’éradiquer, a souligné le ministre yéménite.

Les chefs de la diplomatie des cinq pays membres du Forum de Sanaa ont convenu à l’unanimité de la nécessité de soutenir le gouvernement somalien, a indiqué M. Qerbi, soulignant que “‘élimination de la piraterie dépend du règlement des problèmes économiques en Somalie”.

Il a appelé la communauté internationale à adopter des projets politiques qui aideront à parvenir à la paix ainsi qu’à renforcer la stabilité, la sécurité et l’économie en Somalie.

Aucun compromis n’est possible avec tout terroriste qui menacerait la sécurité et la stabilité de l’un des membres du forum, souligne la déclaration adoptée au terme de la réunion.

____________________ 3 – Le Figaro avec AFP

Yémen: les rebelles libèrent 100 soldats

Les rebelles chiites du nord du Yémen ont libéré aujourd’hui une centaine de soldats qui avaient été capturés dans de récents combats, a indiqué l’un des médiateurs, cheikh Hassan ben Abdallah Al-Ahmar.

Ces soldats viennent s’ajouter à 200 autres qui avait été relâchés par les rebelles le 28 juillet avec la promesse d’élargir d’autres “militaires et civils”. Selon cheikh Hassan, un puissant chef tribal membre du parti présidentiel du Congrès populaire général (CPG), les soldats libérés aujourd’hui étaient retenus par les rebelles dans la région d’Al-Amichiya dans la province d’Amrane (nord). “Ils sont arrivés chez moi dans la ville d’Amrane et je leur donne l’hospitalité”, a indiqué le médiateur, ajoutant que les rebelles ont promis d’élargir 128 autres soldats “demain ou après demain”.

Samedi dernier, la Commission de sécurité, organisme officiel qui veille au respect du cessez-le-feu, a affirmé que les rebelles ont encerclé pendant deux mois la demeure d’un député, Saghir Ben Abdel Aziz, tuant 12 personnes, en blessant 55 autres et enlevant 228 soldats et gardes du parlementaire. Les rebelles ont le 28 juillet avoir libéré 200 soldats, et promis de relâcher d’autres prisonniers “civils et militaires”.

Le cessez-le-feu de février avait mis fin à un cycle de six mois de violences dans la “Sixième guerre” qui touche le nord depuis 2004 et a fait plusieurs milliers de morts et plus de 250.000 déplacés. Les rebelles chiites dénoncent une marginalisation politique, sociale et religieuse au Yémen, pays à majorité sunnite par ailleurs confronté à un mouvement séparatiste sudiste et à la violence d’Al-Qaïda.

____________________ 2 – Radio Chine (CRI)

Le Yemen confirme la prise d’une base de l’armée par les rebelles

Les rebelles chiites yéménites ont pris une base de l’armée dans le nord du pays et capturé 228 soldats et membres de tribus pro-gouvernementaux, a confirmé samedi le ministère yéménite de la Défense.

“Les éléments rebelles Houthi ont assiégé la base militaire de Zalaa dans le district nord de Harf Sufian, dans la province d’Amran, depuis deux mois avant de le prendre le 26 juillet”, selon un communiqué du ministère.

Par ailleurs, le président yéménite Ali Abdullah Saleh a réitéré samedi que l’option de l’Etat était la paix, demandant aux rebelles de respecter l’accord de cessez-le-feu du 11 février.

“Nous réaffirmons que les rebelles de Saada doivent respecter les six points contenus dans l’accord de cessez-le-feu. L’option de l’Etat est la paix alors que celle des rebelles est la guerre”, a déclaré le président Saleh dans discours publié par l’agence de presse officielle Saba.

Depuis la conclusion de l’accord de cessez-le-feu le 11 février dernier, le gouvernement et les rebelles séparatistes n’ont cessé de s’accuser de violation de la trêve.

_____________________ 1 – JDD

Yémen: Un chef de l’opposition tué

Le dirigeant d’opposition yéménite Abd al Rakib al Kirchi, qui avait reçu une balle dans la tête, a succombé jeudi à ses blessures dans un hôpital de Damas, a indiqué son parti vendredi.

Il avait été transféré du Yémen à la Syrie dans le coma. Abd al Rakib al Kirchi était de retour au Yémen depuis trois semaines après un exil de 32 ans.