07/08/10 (B564) Le Journal de la Flibuste – Un navire panaméen détourné au large de la Somalie – Sept pirates somaliens détenus rapatriés par la force navale de l’UE (2 articles)

__________________ 2 – Yahoo actu avec AP

Un navire panaméen détourné au large de la Somalie

Un navire battant pavillon panaméen avec 23 membres d’équipage a été détourné par des pirates somaliens, a annoncé lundi la Force navale européenne patrouillant dans le golfe d’Aden. Lire la suite l’article

L’opération s’est déroulée lundi matin à l’aube au large de la Somalie, a précisé dans un communiqué la force européenne (opération Atalante). Les 23 membres d’équipage du MV Suez sont originaires d’Egypte, du Pakistan, du Sri-Lanka et d’Inde.

Les actes de piraterie ont diminué récemment au large de la Somalie, en raison de la saison de la mousson dans les eaux somaliennes.

__________________ 1 – AfriScoop avec XINHUA

Sept pirates somaliens détenus rapatriés par la force navale de l’UE

La mission anti-piraterie de l’Union européenne (UE) a annoncé jeudi que sept individus arrêtés plus tôt cette semaine dans le golfe d’Aden avaient été rapatriés en Somalie où ils pourraient être déférés au parquet.

La force navale de l’UE avait annoncé mardi l’arrestation des sept individus par son bâtiment de guerre SPS Victoria qui a déjoué une attaque de pirates dans le golfe d’Aden.

Mardi matin, le cargo chimiquier norvégien MV Bow Saga a émis un message de détresse, signalant avoir été pris pour cible par des pirates dans le golfe d’Aden, a fait savoir John Harbour, porte-parole de la force navale de l’UE.

Selon M. Harbour, une unité de la force navale de l’UE a dépêché un hélicoptère pour apporter du secours et entraver l’attaque. Les sept suspects ont été arrêtés au cours de l’intervention.

En raison du cadre légal, l’inculpation des sept suspects ne pourra pas être initiée en confiance, a indiqué le porte-parole dans un communiqué.

En contraste avec le fait que la force navale de l’UE ait réussi à empêcher l’attaque menée contre le MV Bow Saga, “cette affaire souligne une nouvelle fois l’importance de la poursuite des efforts destinés à harmoniser le système d’inculpation”, a souligné M. Harbour.