16/10/10 (B574) Nouvelles de Somalie (2) – 10 morts dans des combats – Les insurgés shebab contrôlent une ville au nord de Mogadiscio – négociations en cours pour libérer le britannique enlevé jeudi (3 articles)

_______________________ 3 – Europe 1

Somalie: 10 morts dans des combats

Des combats opposant des milices pro-gouvernementales aux insurgés islamistes radicaux somaliens shebab ont fait samedi au moins dix morts près de la ville de Beledweyne (centre-ouest de la Somalie), a-t-on appris auprès des shebab et de témoins.

“L’ennemi a attaqué nos positions ce (samedi) matin à l’extérieur de Beledweyne mais avec l’aide d’Allah, nous les avons vaincus.

Nous avons tué plus de 10 miliciens apostats et leurs alliés éthiopiens”, a affirmé un porte-parole des shebab, Cheikh Abdulaziz Abu-Muscab.

“Les soldats éthiopiens et leurs laquais ont été complètement vaincus dans la bataille et ils ont fui. Nos forces contrôlent à présent toutes les zones contestées”, a-t-il ajouté.

Aucune source indépendante n’a confirmé l’implication de soldats éthiopiens dans ces combats.

_______________________ 2 – Tunisie Soir

Les insurgés shebab contrôlent une ville au nord de Mogadiscio

La ville de Dhusamareb, située à 500 km au nord-est de la capitale somalienne Mogadiscio, est tombée aux mains des insurgés du groupe “shebab” à la suite d’affrontements avec un groupe locale, ont rapporté des agences de presse.

Selon des correspondants de presse citant des habitants, “les insurgés shebab sont entrés dans la ville après de brefs affrontements avec des miliciens du groupe Ahlu Sunna wal Jamaa (ASWJ)”.

Le groupe ASWJ, allié du gouvernement de transition somalien (TFG) à Mogadiscio, tenait jusqu’alors cette ville.

La majeure partie de la Somalie, dont la capitale Mogadiscio, est contrôlée par des groupes d’insurgés dont les shebab, hostiles à la politique du président Sharif Sheikh Ahmed.

L’Union africaine (UA) a déployé une force de paix en Somalie (Amisom), composée de quelque 7.200 soldats pour appuyer le gouvernement somalien dans sa lutte contre les groupes d’insurgés.

_______________________ 1 – L’Express avec AFP

Somalie: négociations en cours pour libérer le britannique enlevé jeudi

Des négociations menées par des des notables somaliens et des représentants d’une administration locale étaient en cours samedi pour tenter d’obtenir la libération d’un consultant en sécurité enlevé jeudi dans le centre de la Somalie, a indiqué son accompagnateur somalien.

Le conseiller en sécurité, un britannico-zimbabwéen sous contrat avec l’ONG britannique Save the Children-UK, et son accompagnateur somalien avaient été enlevés jeudi soir dans le centre de la Somalie. Le Somalien a été relâché vendredi.

“Je suis libre et de retour à Adado”, une ville du centre du pays où les deux hommes ont été enlevés, a déclaré au téléphone à l’AFP Bashir Lugey.

“Mais cela ne change rien pour moi dans la mesure où mon collègue est toujours en captivité. Nous espérons qu’il sera libéré rapidement car des responsables locaux de clans et des membres de l’administration travaillent très dur pour cela”, a-t-il ajouté.

“Les efforts de médiation ont déjà débuté et les responsables locaux, qui sont vraiment désolés de ce fâcheux incident, se démènent pour obtenir sa libération”, a-t-il poursuivi.

Bashir Lugey n’a pas donné de précisions quant à la nature des négociations en cours, la localisation de l’otage ou encore l’identité de ses ravisseurs.

Jeudi vers 23H00 (20h00 GMT), des hommes lourdement armés à bord d’au moins trois véhicules avaient fait irruption dans les locaux de Save the Children-UK à Adado, selon plusieurs sources humanitaires.

Ils avaient enlevé le consultant en sécurité et son accompagnateur somalien avant de prendre la route vers en direction d’Hobyo, l’un des repaires des pirates somaliens sur la côte.