26/10/10 (B575) Yémen Express – 15 membres présumés d’Al-Qaida se rendent aux autorités – Sanaa teste une nouvelle tactique contre al Qaïda – le Yémen déjoue un complot d’attentat – 400 agents d’Al-Qaida au Yémen selon un ministre – Le Yémen traque Al-Qaïda dans le sud – Les autorités yéménites démantèlent un réseau terroriste (6 articles)

______________ 6 – 20minutes (France) avec AFP

Yémen: 15 membres présumés d’Al-Qaida se rendent aux autorités

Quinze membres présumés d’Al-Qaida se sont rendus aux autorités yéménites dans la province d’Abyane (sud) après une médiation tribale, a annoncé mardi un responsable des services de sécurité.

Les 15 hommes se sont rendus lundi au gouverneur d’Abyane, Ahmed al-Mayassari, en présence de dignitaires tribaux et de leurs proches, a ajouté le responsable, ajoutant que les membres du groupe avaient rejoint Al-Qaida il y a un an.

«Six des hommes qui se sont rendus sont dangereux et figurent parmi les éléments les plus recherchés au Yémen», a indiqué un porte-parole de l’administration locale à Abyane, cité par le ministère de la Défense dans son journal en ligne


___________ 5 – Métro (Montréal – Canada)

Sanaa teste une nouvelle tactique contre al Qaïda

Le gouvernement yéménite a décidé de payer et d’armer certaines tribus pour lutter contre les insurgés d’al Qaïda, ont indiqué lundi des responsables.

La tactique ressemble à celle utilisée par les États-Unis en Irak, quand ils ont convaincu les tribus sunnites de se retourner contre al Qaïda — une initiative qui a grandement freiné les activités du groupe terroriste en Irak.

La situation est toutefois plus complexe au Yémen, puisque les tribus yéménites ont des allégeances fluides et que plusieurs comptent des membres fidèles à al Qaïda. Les détracteurs de la stratégie craignent qu’elle ne vienne aggraver la situation en accentuant les conflits entre les tribus.

La filiale d’al Qaïda au Yémen, connue sous le nom d’al Qaïda dans la péninsule arabique, aurait des centaines de combattants cachés dans les régions montagneuses du pays, et l’administration Obama a grandement augmenté l’aide accordée au Yémen pour les déloger.

Le groupe a lancé de nombreuses attaques contre les forces de sécurité yéménites et contre des objectifs européens et américains dans la capitale, Sanaa. Al Qaïda dans la péninsule arabique a aussi revendiqué l’attentat raté de Noël 2009 contre un avion de ligne américain.

Les soldats yéménites pourchassent les insurgés d’al Qaïda. Mais lundi, le gouverneur de la province de Shabwa — où se terreraient de nombreux militants — a annoncé lors d’un discours qu’une escouade conjointe de soldats et de combattants tribaux ont procédé à des raids dans les montagnes pour la première fois, à la recherche de fugitifs d’al Qaïda.

Le gouverneur Ali Hassan al-Ahmadi a indiqué, lundi, que la tribu Awalik — une des plus importantes de la province — a accepté de collaborer à la lutte contre al Qaïda, après une rencontre la semaine dernière.

«Les tribus awalikes nous ont garanti qu’elles sont contre al Qaïda et qu’elles sont prêtes à l’affronter si certains de ses combattants arrivent dans leurs secteurs», a-t-il dit.

La tribu Awalik est constituée de plusieurs composantes, dont une à laquelle appartient le religieux intégriste américain Anouar al-Awlaki. Ce dernier est recherché, mort ou vif, par les États-Unis, qui l’accusent d’être un agent d’al Qaïda.

Des responsables yéménites de la sécurité et plusieurs représentants awaliks ont indiqué que le gouvernement fournit maintenant aux combattants tribaux une allocation mensuelle ainsi que des armes pour qu’ils combattent al Qaïda. Un représentant tribal, Hassan Bannan, a expliqué à l’Associated Press que plus de 2500 combattants ont été divisés en petits groupes pour procéder à des fouilles quotidiennes.

Un autre combattant tribal, Awad al-Awlaki, affirme que 180 de ses camarades et lui reçoivent 50 $ US et 100 balles d’arme automatique par jour.

Le gouvernement central du président Ali Abdullah Saleh n’exerce pratiquement aucun contrôle à l’extérieur de la capitale, Sanaa. Il doit fréquemment forger des alliances avec des tribus lourdement armées, à qui il offre des emplois, de l’argent ou d’autres faveurs. Mais mêmes les tribus qui lui sont alliées demeurent farouchement indépendantes et refusent de se plier à ses demandes.

M. Bannan croit que les tribus risquent maintenant de se scinder en fractions pour et contre al Qaïda. Il accuse le gouvernement yéménite de tenter de berner les Américains, qui verseront au Yémen une aide militaire de 150 millions $ US cette année, en donnant l’impression qu’il combat sérieusement al Qaïda.


___________ 4 – Quotidien du Peuple (Chine) avec XINHUA

Coupe du Golfe : le Yémen déjoue un complot d’attentat

Les services de sécurité yéménites ont capturé samedi six membres d’Al-Qaïda et découvert des engins explosifs et des plans d’attaques contre des hôtels et des stades dans la ville portuaire d’Aden, dans le sud du Yémen, qui accueillera le tournoi de football de la Coupe du Golfe persique le mois prochain, a-t-on appris de sources officielles.

“La cellule d’al-Qaïda se cachait dans une maison près du stade principal qui a été préparé pour accueillir le tournoi de football de la Coupe du Golfe le mois prochain”, a fait savoir un responsable du service de sécurité provincial, joint au téléphone par l’agence Xinhua.

Les suspects ont été appréhendés samedi après-midi, et une grande quantité d’engins explosifs, ainsi que des plans montrant l’ensemble des installations sportives du tournoi, ont été découverts, a précisé ce responsable.

Environ 30.000 soldats ont été mobilisés pour sécuriser la 20e Coupe du Golfe, qui verra s’affronter huit équipes nationales de la région du Golfe persique, dont celles de l’Irak et du pays hôte le Yémen, entre le 22 novembre et le 4 décembre, selon l’agence de presse Saba.

Le Yémen a intensifié sa lutte contre les groupes terroristes avec le soutien de la communauté internationale à la suite d’une série d’attentats meurtriers perpétrés depuis le début de l’année par al-Qaïda contre des cibles occidentales, pétrolières, touristiques, gouvernementales et sécuritaires dans le pays.

___________________ 3 – Metro (Montréal – Canada)

400 agents d’Al-Qaida au Yémen selon un ministre

Environ 400 combattants d’Al-Qaida se trouveraient au Yémen, selon une estimation du ministre des Affaires étrangères du pays.

Abu Bakr al-Qirbi a condamné les militants, affirmant qu’ils voulaient répandre le chaos et la destruction.

Il a indiqué dimanche au quotidien al-Hayat que des individus originaires de l’Arabie saoudite seraient parmi les rangs d’Al-Qaïda au Yémen.

Les cellules saoudiennes et yéménites se sont fusionnées l’an dernier pour créer une organisation qui recouvre toute la péninsule arabique, mais basée au Yémen.

Depuis, le groupe terroriste y a orchestré des attaques dans la capitale, Sanaa et dans les zones rurales instables.

Par ailleurs, un responsable a indiqué que 19 individus suspectés d’entretenir des liens avec Al-Qaida avaient été libérés faute de preuves. S’exprimant sous le couvert de l’anonymat, il a ajouté que trois d’entre eux avaient été capturés en Irak.

___________________ 2 – JDD

Le Yémen traque Al-Qaïda dans le sud

Le Yémen a annoncé dimanche avoir lancé une chasse aux activistes d’Al Qaïda dans le sud du pays, où se cacherait un imam né aux Etats-Unis et recherché par les autorités américaines, qui apparaît dans une vidéo diffusée samedi.

L’Institut SITE, service de veille du terrorisme, a publiée samedi un enregistrement où l’on voit Anouar al Aoulaki, habillé d’un vêtement traditionnel yéménite, assis à une table et donnant une conférence religieuse en arabe.

Les Etats-Unis l’accusent de jouer un rôle important au sein du réseau islamiste et d’être lié d’une part à la tentative d’attentat avortée à bord d’un vol Amsterdam-Detroit le jour de Noël dernier, d’autre part à l’officier américain qui a abattu 13 personnes l’année dernière dans sa base de Fort Hood, au Texas.

___________________ 1 – Casafree (Maroc)

Les autorités yéménites démantèlent un réseau terroriste

Les autorités yéménites ont démantelé un réseau qui planifiait des “actes de sabotage” à Aden, Yémen qui se prépare à accueillir la 20ème Coupe du Golfe de football.

Selon un communiqué du ministère de l’intérieur, les forces de sécurité avaient arrêté un homme alors qu’il tentait de placer un sac en plastique contenant 1.800 grammes de TNT “dans une des installations vitales de la ville”.

Six de ses complices ont été arrêtés, alors que deux autres sont toujours en fuite, a précisé la même source, ajoutant que le groupe planifiait “des actes de sabotage” dans la province d’Aden.

Les services de sécurité avaient pris “toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité dans les provinces d’Aden, Abyane et Lahej lors du déroulement de la coupe du Golfe”, a affirmé le directeur de la sécurité dans la province d’Aden, le général Abdallah Qiran lors d’une conférence samedi soir.