31/10/10 (B576) Guelleh se met à l’heure européenne, en matière de droits à la retraite. Chiche ! (Humour – ARDHD)

Selon les dernières informations qui nous sont parvenues, IOG aurait pris personnellement la tête d’un cortège de manifestants, qui réclament que l’âge légale de la retraite en royaume de pacotilles, soit abaissé à 63 ans.

Bien que ce ne soit pas réaliste économiquement, dans un pays où la constitution modifiée unilatéralement vient déjà de baisser l’âge limite pour postuler à un emploi, à 75 ans … nous applaudissons des deux mains l’initiative de Guelleh.

Quand les députés aux ordres avaient voté les nouvelles dispositions de la constitution, avaient-ils bien évalué la pénibilité réelle liée à certains métiers et à certaines situations familiales.

Probablement pas, car la pénibilité de la fonction présidentielle n’a pas été reconnue, à tort, ou par défaut d’information, comme maladie professionnelle, par les députés de l’AN. !


Imaginez des obligations sans nombre, un agenda rempli, des rendez-vous tous les quart d’heure comme chez le médecin. A cela s’ajoute sur le plan personnel, une épouse acariâtre qui profite de la moindre occasion pour contrecarrer vos projets et surtout pour casser les relations de confiance avec vos subordonnés, alors que vous avez mis des années à les construire.

Tout cela sans parler des problèmes d’argent au quotidien. La femme exige l’intégralité de la paye du mari pour faire bouillir la marmite et elle lui reproche de dilapider son salaire dans les lupanars de la capitable. Mais elle oublie qu’elle dépense sans compter en hôtel de luxe, bijoux, voyages et cadeaux à ses petits “Bannier”(*) préférés et protégés.

Bref c’est un métier d’enfer, qui use et qui fatigue le corps et l’esprit, plus que n’importe quelle autre fonction. Et on ne parle pas des contraintes liées à la sécurité individuelle. Porter un gilet pare-balles très pesant, se baisser pour passer sous les tables en cas d’alerte et de tirs à proximité, faire seulement semblant de manger dans les repas officiels pour éviter les poisons, prononcer des discours devant une foule absente qui boude l’événement, se faire huer par des jeunes en colère, etc … !!

Sachant cela, on comprend que Guelleh ait légitimement manifesté pour la retraite à 63 ans et nous lui disons :

Chiche, c’est le 27 novembre !

(*) François-Marie Bannier est le nom de ce photographe qui fait la “une” dans l’affaire Bettencourt, parce que l’héritière de l’Oréal lui a donné plus d’un milliard d’Euro .. !