17/11/10 (B578) Point de vue (Lecteur) ACP – opposition Djiboutienne : « c’est vrai ce gros mensonge » ?

Il circule actuellement une information intéressante au sein de la Diapora djiboutienne proche de l’opposition, à propos d’une rencontre entre une partie de l’opposition Djiboutienne et l’ACP, qui tenterait de faire croire que c’est l’organisation internationale connue sous ce sigle qui a accueilli plusieurs représentants de l’opposition djiboutienne.

Est-ce un mensonge grossier et tellement grossier qu’il aurait pour conséquence de discréditer l’opposition djiboutienne en Europe ? Ce n’est probablement qu’un coup médiatique, dont je vais essayer de vous faire découvrir les motivations “inavouées” … !

Une partie de l’opposition djiboutienne a effectivement rencontré l’association ACP, “Association pour la Culture et le Progrès”. L’ACP est une association de droit Belge animé par un belge, Dimiti Verdonck, un ami de Djibouti et un Djiboutien Ali Deberkale. Deux personnages dynamiques qui militent pour l’avènement d’un état de droit à Djibouti. Ils travaillent sur un livre collectif sur la situation de Droits de l’homme à Djibouti.

L’ACP n’est pas la seule association à Bruxelles, car le paysage associatif de la communauté Djiboutienne est riche, le forum pour la démocratie et la paix (FDP), le CDS (congrès Djiboutien pour la solidarité), ABED et Ramid…..

Alors pourquoi une délégation de l’opposition Djiboutienne a-t-elle accordé une telle importance médiatique à sa rencontre avec l’ACP ?

On peut imaginer que la confusion de nom, entre cette association et celui de la grande organisation
internationale “le groupe ACP” (*) , pourrait avoir été utilisée pour “pièger” en quelque sorte Guedi
Hared, président de l’UAD afin qu’il soit photographié sur une photo de famille prise dans le couloir de la
commission Europenne à Bruxelles.

Abdouraham Borreh, homme d’affaire et fraichement opposant, était-il informé de la supercherie “montée” par ses nouveaux amis ? Rien de moins certain.

Le peuple djiboutien a besoin et souhaite l’émergence d’une opposition forte et responsable, qui se refuse à la tromper. Le régime de Guelleh a suffisamment pratiqué le mensonge, pour que l’opposition sincère et engagée, s’en écarte définitivement.

(*) ACP – African, Caribbean and Pacific Group of States // Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique