12/12/10 (B582) ALERTE – Un internaute , que nous remercions à cette occasion, met en garde les Djiboutiennes et les Djiboutiens qui consultent le site Djibouti 24, car il est équipé d’un système qui permet de repèrer et d’enregistrer automatiquement les adresses IP des internautes.

Je tiens à signaler aux internautes que ce site utilise l’application Tracemyip.org qui permet de localiser les visiteurs du site à partir de leur adresse IP.

Les internautes qui se connectent, doivent donc être très prudents, car s’ils ne sont pas identifiés nominativement, les animateurs du site ont la possibilté de remonter jusqu’à l’utilisateur de l’adresse IP, à un instant déterminé (A condition d’obtenir la coopération du FAI !). On peut imaginer que les sbires du régime n’hésiteront pas à utiliser toutes les méthodes pour obtenir ces informations.

Les internautes, qui ont des familles au pays, doivent s’abstenir à tout prix de laisser des commentaires, surtout s’ils critiquent le régime de Guelleh, sans retenue, pensant être protégés par l’anonymat. Il convient de dire que cette facilité leur est largement ouverte … et pour cause ! Cela ferait partie du plan imaginé par les animateurs pour traquer les opposants à l’étranger et au pays !

De nombreux observateurs nous disent que ce site est une émanation du régime sanguinaire et dictatorial, ayant pour seul objectif de discréditer les sites internet de l’opposition, dont le nôtre, puisqu’il est le plus consulté …

A l’appui de sa demonstration, notre lecteur nous a fait parvenir la page de code qui est utilisée par ce site et qui peut être téléchargée ici : lien . Les lecteurs “techniciens” pourront certainement nous confirmer l’alerte à la plus grande prudence émise par notre correspondant.

Extrait du code concernant la récupération des adresses IP :

!– Start: TraceMyIP.org Code //–>
script type=”text/javascript”

src=”http://www.tracemyip.org/tracker/lgUrl.php?stlVar2=1326&rgtype=4684NR-IPIB&pidnVar2=324436680&prtVar2=4&scvVar2=12″

/script>noscript>
a href=”http://www.tracemyip.org/” target=”_blank”>img
src=”http://www.tracemyip.org/tracker/1326/4684NR-IPIB/324436680/4/12/ans/” alt=”show IP address” border=”50″>
!– End: TraceMyIP.org Code //–

L’ARDHD, dont la première priorité est de protéger l’anonymat de ses sources et de ses lecteurs depuis près de 12 ans, (faisant le choix d’être poursuive personnellement, plutôt que de dévoiler ses sources) est indignée par l’utilisation de telles méthodes policières.

Ces méthodes consistent à désinformer la diaspora en se faisant passer pour un site d’opposition, mais en réalité et très probablement, elles servent à rechercher et à tenter d’identifier les opposants que le SDS n’aurait pas encore fichés … et qui se seraient laissés séduire par la possibilité d’ajouter un commentaire critique en ligne …