31/01/11 (B589) Nouvelles de Somalie (Flash) – Un soldat tire au canon dans la foule, au moins 17 civils tués (AFP)

Un soldat somalien a tué au moins 17 civils et en a blessé plus de 50, après avoir ouvert le feu, apparemment par accident, avec un canon anti-aérien dans la foule à Mogadiscio, a-t-on appris de source médicale et auprès de témoins.

L’incident s’est produit dans le quartier de l’hôpital de Banadir, dans le sud de la capitale, où un differend entre forces de sécurité somaliennes venait de dégénérer en combats ayant causé la mort d’un soldat quelques minutes plus tôt.

Plusieurs témoins ont rapporté à l’AFP avoir vu le soldat juché à l’arrière d’un camion, faire feu accidentellement sur la foule, avec un canon anti-aérien de ZU-23 de fabrication soviétique.

“Il y a eu un désastre aujourd’hui à Mogadiscio. Nous avons reçu 55 blessés et 12 cadavres. Cinq blessés ont depuis succombé à leurs blessures dans l’hôpital. Le bilan s’élève à présent à 17 morts”, a déclaré à la presse le directeur de l’hôpital Medina, le plus grand de la ville, Mohamed Yussuf.

Plusieurs témoins ont affirmé à l’AFP avoir vu, en plus des victimes amenées à l’hôpital, des familles récupérer le cadavre de leur proche sur les lieux du drame, suggérant un bilan peut-être encore plus lourd.

“Beaucoup de victimes ont été amenées rapidement à l’hôpital mais j’ai vu environ quatre cadavres, dont ceux de deux femmes, être emportés par leurs proches pour pouvoir les enterrer. Je n’ai jamais vu une telle tragédie”, a décrit à l’AFP un témoin, Abdirahman Muktar Hussein.