25/03/11 (B596) Nouvelle interdiction d’une manifestation de l’opposition, sur la base d’arguments non recevables (Source : ADI)

23/03/2011 – Le ministre de l’Intérieur dit non à une requête déposée par deux leaders de l’opposition au sujet d’un meeting qu’ils entendent organiser vendredi à Djibouti

Interpellé par les Présidents de l’UAD et de l’UMD, MM. Ismaël Guedi Hared et Aden Robleh Awaleh, au sujet d’un meeting qu’ils entendent organiser vendredi prochain dans la capitale, le ministre de l’Intérieur a fait savoir, par lettre interposée, qu’il ne pourrait donner satisfaction à leur requête.

Dans sa lettre, M. Yacin Elmi Bouh a tenu toutefois à exposer les raisons qui motivent sa décision.

L’ADI vous reproduit in extenso la lettre du ministre de l’Intérieur adressée à MM. Ismaël Guedi Hared et Aden Robleh Awaleh en réaction à leur intention de tenir un meeting à l’Avenue Nasser durant l’après-midi du vendredi 25 mars.

“J’accuse réception de votre lettre en date du 22 mars 2011 et par laquelle vous déclarez tenir un meeting à l’avenue Nasser, devant votre siège, le vendredi 25 mars 2011 à partir de 14 heures.

J’ai l’honneur de vous informer que le vendredi 25 mars 2011 coïncide avec le début de la campagne électorale.

Or, selon les dispositions de l’article 14 du décret n°93-0037/PR/INT fixant les modalités d’organisation des élections présidentielles : « peuvent seuls participer à la campagne électorale les candidats ou les partis politiques ayant présenté un candidat dont la candidature a été admise par le conseil constitutionnel ».

Aucune formation de vos groupements des partis ne dispose de candidat aux élections présidentielles dont la période de la campagne électorale démarre le vendredi 25 mars 2011.

Aussi, en application du décret précité, je vous prie de bien vouloir vous abstenir de la tenue de ce meeting d’information et d’explication.

Croyez, Messieurs les Présidents des groupements de partis, en l’assurance de ma parfaite considération.”