05/04/11 (B598) Courrier des lecteurs. Lettre Ouverte du 4 avril 2011 au candidat M. WARSAMA RAGUEH (Lectrice)

Avez-vous signé un pacte secret avec le Satan I. Omar Guelleh ?

Je n’arrive pas à comprendre pourquoi vous avez décidé de danser avec le Satan,
ton président du Conseil de la Magistrature Suprême, le maléfique éthiopien
Ismaël Omar Guelleh, bref, ton ami, lorsque vous étiez Président de la Cour
d’Appel de Djibouti.

Cette lettre sera courte, car je sais, que dans tous les cas, comme le murmure
“Maître Corbeau l’enfariné”, spécialiste des coups bas, qu’après le Coup de force
électoral, la Fondation Democracy International dénoncera haut et fort le
résultat des élections et que les Forces françaises et américaines avec l’autorisation du Conseil de Sécurité, interviendront chez nous, comme en Côte d’Ivoire,
contre le Bagbo Djiboutien.

En tant que juge et ancien Président du Conseil Constitutionnel
(qui d’ailleurs avait avalisé dans le passé et les yeux bien fermés, les précédentes élections mascarades et
militairement imposées, avec les bureaux de vote encerclés soit par les
gendarmes, soit par la police), il est temps, pour vous, de déposer une plainte
auprès de votre successeur au Conseil Constitutionnel, l’ancien Ambassadeur de
Djibouti en France, l’intègre Ahmed Ibrahim, mais qui a été malheureusement récupéré depuis par le système pour
des raisons d’affinités tribales.

Pour vous encourager, je vous demande de déposer rapidement des plaintes avant la réalisation du
Coup d’Etat Electoral, conformément aux dispositions de la Constitution du 4
septembre 1992 et de la Loi Organique n°1/AN/92 relatives aux élections
notamment le Chapitre VI sur la Campagne Electorale, en particulier les articles
58, 59, 60 et 61.

N’oubliez pas, que le Président de la CENI, ancien adepte de DAF, est actuellement en quête d’argent ; il se ballade en avion, tout comme cette fidèle
somalienne, devenue djiboutienne en cachette (en 2008), qui vient se ravitailler
régulièrement à Djibouti sous la casquette d’Observateur de la
Ligue Arabe. Elle est « probablement bien entretenue », en échange de la caution qu’elle donnera à la fraude électorale.

Vos plaintes immédiates renforceront, si vous êtes décidés à vous battre, et peut-être de gagner l’inévitable contentieux électoral, surtout après votre défaite programmée et imposée par les Forces Armées Djiboutiennes et consorts.

Pour votre information, d’ores et déjà, le résultat des élections bidon est programmé depuis un mois par l’équipe informatique de l’EDD, venue de l’extérieur et payée au prix le plus fort.

En principe, votre résultat ne dépassera pas les 15% face au dictateur imposteur aux mains sales.

Certes, à 92%, des vrais électeurs Djiboutiens(nes) n’iront pas aux urnes.

Dans tous les cas le Dictateur et consorts ne tiendront pas trois (3) mois.

Madame Sacada Moumin
cousine par alliance d’Arnaoud