29/04/11 (B601) Radio-Trottoir. Les petites indiscrétions du Palais (suite et compléments de notre article de ce matin …) (Correspondants)

En fait notre “Rigoletto local” Hachi a envoyé 12.000 US$ au Sergent chef Bakal (un proche d’IOG). Cette somme représente son cadeau de remerciements à la diapsora djiboutienne qui avait du danser pour soutenir tant bien que mal, sa campagne chaotique.
L’ex-Sergent Bakal a bien réceptionné les 12.000 US$.

“Charité bien ordonnée commençant par soi-même”
il a gardé 5.000 US$ pour lui. Mais le reste soit 7.000 US$ est toujours dans sa poche.

Il aurait affirmé à l’ancienne épouse de Djama Haid, Kadra Igueh qu’Hachi ne lui avait envoyé que 7.000 US$.

Furieuse, car elle savait que le Sergent Bakal mentait éffrontément, Kadra Igueh a téléphone à Paulette, qui lui a confirmé que ce n’était pas 7.000 US$ mais bien 12.000 US$ que son “seigneur et maître” le gros IOG avait fait envoyer afin que la communauté “bien votante” du Canada puisse organiser une fête mémorable qui devra être restransmise pour tous les Djiboutiens du pays.

De plus en plus en colère, Kadra Igueh aurait contacté le Sergent Bakal pour lui dire qu’elle avait eu la confirmation personnelle de Kadra Haid (RPP) que la somme envoyée était à hauteur de 12.000 US$ et elle lui a demandé où étaient passés les 5.000 US$ manquants.

Horriblement embarrassé Bakal n’a pas su trouver ses mots et il s’est emberlificoté dans ses mensonges. Bakal a essayé de calmer Kadra Igueh dont la colère montait.


Les membres du comité du Canada
Au sein du comité, on trouve des Djiboutiens comme Rachid Chien, Fadouma Ismail Youssouf Wahdade (Cette femme gère le restaurant Maskali qui est trés frequenté par la diaspora) et Zakaria qui cumule deux fonctions : d’abord, il est l’oeil de la securité djiboutienne à Montreal mais il est aussi le grand organisateur des événements “iogiens”.

Le comité n’a pas accepté les 7.000 US$ et il demande l’intégralité.

Il faut que la fête qu’ils doivent organiser pour ce renard d’IOG, soit resplendissante.

Mais … Bakal refuse de rendre l’argent et il menace les membres du comité de les faire expulser au cas où ils maintiendraient leurs exigences contre lui.

Le comité a refusé de se plier à ce chantage. C’est donc l’impasse.

Bakal a volé 5.000 US$. A Djibouti de problème dérange beaucoup. IOG a demandé à Hachi de lui dire à qui il avait envoyé l’argent.

Il lui a répondu qu’il avait envoyé la somme de 12.000 US$ à Bakal, via Dahabshil d’Ottawa. IOG est absolument furieux mais il se tait.

Au moment où nous publions cet article, le comité n’arrive pas à adopter une attitude commune. Certains exigent que l’intégralité de la somme soit remise au comité (12.000 US$) tandis que Bakal jure qu’il n’a en poche que 7.000 US$.
__________________________________

La date de la troisième intronisation de notre “ougaas” iog est confirmée. Ce sera le 7 mai 2011 au cours d’une cérémonie organisée au palais du peuple.

IOG a déjà fait envoyer des lettres d invitations à des chefs d’Etat, dont certains ne sont pas du tout “fréquentables” !!!

Afin de donner un nouveau coup de massue au peuple qui le rejette, IOG va faire croire aux djiboutiens que tous les pays étrangers le reconnaissent comme le seul Président légitime.

Et pour en rajouter, il dira que la diaspora ne jure que par lui. Et il utilisera les reportages de la fête d’Ottawa comme preuve ! Il ajoutera certainement des images de Londres, de Paris et des USA pour tenter vainement d’accréditer la thèse d’un consensus total en sa faveur …

Le 7 mai s’approche pourtant. Le comité a refusé de siéger tant que l’ex-sergent Bakal de la FNS ne rend pas tout l’argent. (rappelons que c’est ce Sergent qui avait fait passer l’examen de Francais au Colonel ‘berger’ Mohamed Djama Doualeh de la Garde républicaine qui, élevé en brousse ne connaissait pas le moindre mot de la langue de Molière).

Le régime de Guelleh ne sait plus quoi faire pour résoudre le problème.

Il faut savoir que l’argent envoyé par IOG à Londres, a aussi été détourné. Le voleur volé ???

On ne peut pas dire que les Dieux soient avec IOG en ce moment !

Ali Baba
Ottawa
un djiboutien qui devient enragé
en constatant comment l’argent public du pays
est gaspillé par une bande de voleurs.