16/09/2011 (B621) La Miss a encore frappé fort ! Madame Lamisse Mohamed Saïd, membre éminent de l’Ordre des Bourreaux de la dictature et par ailleurs, juge d’instruction, continue-t-elle de harceler les malheureuses victimes innocentes qui ont le malheur d’échouer entre ses griffes redoutables. (ARDHD)

Nous apprenons que “La Miss” Madame Lamisse Mohamed Saïd continue à harceler les malheureuses victimes qui ont été emprisonnées injustement pour avoir exprimé leurs opinions et leur refus de la dictature.

Se faire bien voir du Procureur et surtout au Palais de pacotilles. Voilà ce qui semble être le moteur qui l’anime essentiellement. Rappelons que Madame Lamisse Mohamed est la seule femme actuellement membre de l’ordre des bourreaux, cercle très fermé où elle cotoie régulièrement, entre autres, le Colonel Berger, Hassan Saïd, Mohamed Waiss, Abdillahi Abdi Farah, Omar Hassan Matan et tous ceux qui ont été identifiés comme ayant commis des actes de torture physiques ou psychologiques. Elle a été cooptée le 30 mars 2011 et cela n’a pas modéré ses ardeurs vengeresses (Lien avec l’article sur sa nomination)

Attention à ce sceau. Même innocent, il vous condamne à l’emprisonnement, à la torture et au harcèlement. C’est la lettre de cachet version moderne :

Nous proposons en téléchargement les photos de deux documents récents et signés par elle, dans lesquels :

1°) elle refuse d’accorder la main levée du contrôle judiciaire à l’un des prisonniers politiques, bien que son dossier de l’accusation soit totalement vide et que la caractérisation des faits soit extravagante, (Lien)

2°) elle convoque de nouveau, une autre victime à son Cabinet et ce n’est certainement pas pour lui dire des amabilités. (Le seul domaine dans lequel on puisse lui faire confiance est l’acharnement sans faille contre les victimes de la dictature : elle sait en rajouter une couche, quand ils sont déjà laminés par les services de torture à Gabode, à la Gendarmerie ou au SDS) (Lien)

Espérons que la justice pénale puisse instruire dans l’avenir le dossier de madame Lamisse Mohamed Saïd et statuer sur ses agissements en faveur de la dictature et de l’oppression du peuple, des opposants et des victimes innocentes du régime.

Mesurera-t-elle alors l’étendue du mal qu’elle a fait à ses concitoyens innocents … ?