22/10/2011 (B627) Courrier des lecteurs. Guelleh prépare-t-il son plan d’évacuation pour ses proches ?

Après la mort de Khadafi et la grève des chomeurs, je viens d’être informé par des observateurs à Djibouti, qu’IOG aurait commencé par faire évacuer (d’urgence ?) des membres de sa famille vers Addis Abbeba ou vers une autre destination.

A mon avis, c’est le top départ du compte à rebours pour IOG, ses proches et ses obligés..

IOG et la Qabyo n’ont plus d’autre alternative que de renoncer au pouvoir à Djibouti et de s’enfuir quant il en est encore temps. Dans quelques jours, il sera trop tard et ils ne trouveront personne pour les défendre de la colère populaire.

J’adresse toutes nos félicitations à “notre héros” Ariko, qui suit en permanence les événements qui se déroulent à Djibouti.

Avec ce nouveau gouvernement, qu’il a désigné, IOG aurait atteint le plus haut niveau de l’incompetence. Ce qui explique la situation de plus en plus chaotique dans le pays.

Maintenant, ils’en prend à Abdallah Miguil, puis à YEB, puis Adawa.

Quels seront les prochains ?

Dileita, Hassan Saïd demain ? Rien ne va plus au pays. Rien ne tourne rond. Il n’y a plus que les parties de Khat qui battent leur plein dans les Mijliss.

Le ridicule ne tue pas ? Et pourtant !

  • L’economie de Djibouti est geré illègalement par son frere Saad ex pompiste,
  • Les banques sont soumises au “bof” d’IOG qui a la haute main sur les crédits et les credocs (crédit documentaires)
  • l’administration publique est confiée au gendre de la dernière dame
  • les finances sont confiée au cousin éthiopien de la belle fille de khadra Haid
  • la santé à un fou
  • l’energie à un fou
  • l’education à un opportuniste, car le veritable docteur en matière d’éducation a été viré comme un chien
  • le tribalisme devient le dernier refuge de celui qui croyait être prince à vie,
  • Hachi reste l’unique “agence de” conseil dans tous les domaines.
  • Les changements annoncés à grand renfort de communication, sont limités à quelques postes d’ambassadeur. Les conseillers des Ministres n’ont pas été changés, sauf s’ils étaient issus de l’éthine Afar. Comme chacun sait qu’il y a un grand nombre ” de perdants” parmi eux : on ne peut pas attendre de réussite !
  • La torture a repris de plus belle et les cas se multiplient. Cf le cas de ce caporal qui se serait fait volé son arme par son officier
  • Un grand malade revient au pays, sans avoir achevé sa convalescence, uniqument pour conserver son poste : Mohamed Djama,
  • Des dizaines d’étudiants et de prisonniers politiques croupissent à la sinistre prison de gabode, sans jugement, uniquement par le fait du prince avec la complicité de certains juges et du procureur,
  • Le syndicalisme libre n’a plus d’existence légale, comme cela était le cas chez Khadafi

Devant tous ces faits irréfutables, le peuple a compris le danger et la nécessité de de dénoncer IOG et sa clique de TIJI pour les crimes commis envers nos compatriotes. Personne n’hésite plus à parler de haute trahison, passible des sanctions les plus sévères.

ASTA LA VICTORIA SIEMPRE