21/01/2012 (B640) La fraude électorale bat son plein et ne se cache même plus. (Un lecteur, que nous remercions, nous a alerté sur les énormes erreurs dans les chiffres communiquées sur l’ADI)

_______________________________ Extrait de l’ADI

Vous trouverez après les commentaires de l’ARDHD


Ras Dika
Nombre des Sièges Inscrits : 2892
Suffrage exprimé : 1378
Bulletin nul : 116
UMP : 1262
RAAD : 851

Boulaos
Nombre des Sièges Inscrits : 57576
Suffrage exprimé : 2265
UMP : 12689
RAAD : 8178

Balbala
Nombre des Sièges Inscrits : 43904
Suffrage exprimé : 22275
UMP : 993
RAAD : 7532

Arta
Nombre des Sièges Inscrits : 6476
Suffrage exprimé : 4529
Bulletin nul : 206
UMP : 3333
RAAD :390

Ali Sabieh
Nombre des Sièges Inscrits : 11877
Suffrage exprimé : 4544
UMP : 3441
RAAD : 1303

Dikhil
Nombre des Sièges Inscrits : 12400
Suffrage exprimé : 12341
UMP :11151
RAAD : 1190

Tadjourah
Nombre des Sièges Inscrits : 15078
Suffrage exprimé : 12629
UMP : 12402

OBOCK
Nombre des Sièges Inscrits : 8584
Suffrage exprimé : 6831
UMP : 6897

_____________________ Commentaires de l’ARDHD

Prenons le premier cas : Ras Dika : 851 votes de plus que le nombre de suffrages

Nombre des Sièges Inscrits : 2892
Suffrage exprimé : 1378
Bulletin nul : 116
UMP : 1262
RAAD : 851

Si l’on additonne les bulletins nuls, les votes pour l’UMP et ceux du RAAD, on obtient : 116 + 1.262 + 851 = 2.229 suffrages.

Retenez bien ce chiffre. Et comparez le aux suffrages exprimés qui ne sont que 1.378. La seule explication que nous puissions donner est le fait que l’on a bourré les urnes avec : 2.229 – 1.378 = 851 bulletins.

Ce qui est curieux, c’est que c’est exactement le nombre de voix attribué au RAAD. L’UMP s’est-elle attribuée 851 voix supplémentaires ? Si c’est le cas, l’UMP n’aurait recueilli effectivement que : 1.262 – 851 voix = 411 suffrages, ce qui sans cette fraude, la placerait en seconde position avec moins de 30 % des suffrages, contre 70 % à la liste RAAD. CQFD

_______________

Prenez maintenant OBBOCK : 68 votes de plus
Vous constatez qu’il y a 6.831 suffrages exprimés et que l’UMP obtient 6.897, soit 68 votes de plus que le nombre de votants. Allez, il y a de la magie là-dedans … !

_______________

Tournons-nous vers Balbala : on a perdu 13.750 suffrages
En additionnant les suffrages de l’UMP et du RAAD (il n’y a pas de bulletins nuls à Balbala, ce qui est un autre miracle) on obtient un total de : 993 + 7.532 = 8.525 suffrages exprimés, alors que l’on annonce 22.275 suffrages exprimés. Pas de doute, on a perdu 13.750 bulletins de vote. Pas grave puisque c’étaient certainement des votes en faveur des listes opposées à l’UMP …. En République bannanière de Djibouti, au contraire des listes d’opposition, on n’a jamais perdu aucun bulletin de vote en faveur du RPP ou de l’UMP … en revanche, on a su en créer des faux …

________________

A Boulaos, en revanche, on créé 18.602 électeurs fantômes :
Suffrage exprimé : 2265
UMP : 12689
RAAD : 8178

Total UMP + RAAD = 12.689 + 8.178 = 20.867 bulletins de vote pour 2.265 suffrages exprimés, soit 18.602 électeurs fantômes.
________________________________

L’ADI répondra certainement qu’il ne s’agit que de résultats provisoires. Pourquoi pas ? Cela pourrait justifier le cas des circonscriptions où le nombre de votes est inférieur au nombre de suffrages exprimés.

Mais en aucun cas, cela ne pourrait expliquer l’inverse : le fait que l’on ait plus de bulletins de vote que le nombre de suffrages exprimés démontrent la fraude massive, surtout quand il s’agit de plusieurs milliers de votants fantômes.

On savait qu’il s’agissait d’élections bidon, mais il faudra que le régime fasse corriger les “bug” dans son programme informatique de fraude électorale.

Le discrédit est total aujourd’hui. A moins … que Guelleh n’ait fait procéder à des grands transferts de population durant la journée de vendredi pour compenser les zones où il manque des votants. Mais ça se saurait …