02/02/2012 (B641) ALERTE ROUGE “Nous craignons tous pour la vie de Farah Abadid Hildid”. C’est ce que nous a déclaré Jean-Paul Noël Abdi lors d’un entretien téléphonique ce matin, qui est à écouter / télécharger sur notre site.

Lors d’un entretien téléphonique qu’il nous a accordé ce matin, Jean-Paul Noël Abdi, Président de la LDDH (à écouter ou à télécharger en intégralité ci-dessous) :

1°) exprime ses plus vives inquiétudes sur la situation de Farah Abadid Hildid, qui a été enlevé hier le 1er février,à son domicile, par des hommes de la Gendarmerie nationale

Depuis, plus personne n’a de ses nouvelles. Sa famille est plongée dans la plus grande angoisse et Jean-Paul Noël Abdi n’exclut pas qu’il puisse avoir déjà été éliminé physiquement,

2°) désapprouve les appels à manifester qui sont lancés depuis l’étranger, prenant à titre d’exemple, un appel du président du MRD, diffusé par la Voix de Djibouti. Il estime que c’est aux dirigeants de l’UAD, sur place, de décider de leurs actions, sans n’avoir à être téléguidés depuis l’extérieur. Ces appels pouvant avoir, par ailleurs, de graves conséquences sur la situation des responsables locaux. L’enlèvement de Farah pouvant être une réaction du régime à cet appel …

3°) s’étonne du mutisme des ambassades étrangères (en particulier France et USA) vis à vis des crimes commis à Djibouti, que l’on pourrait qualifier de complicité par bienveillance … !

4°) dénonce la fraude électorale qui vient de se dérouler dans le pays, mais dans les pénibles circonstances actuelles, il préfère nous faire partager son analyse dans quelques jours, lorsque l’on en saura plus sur le sort de Farah Abadid Hildid

_________________________ Entretien avec JPNA
1°) A écouter en WMA


2°) A télécharger en MP3
Lien de téléchargement