14/05/2012 (B656) Sergent Ariko : Le peuple de Djibouti prend sa revanche sur le dictateur, ce qui retarde l’annonce de la composition du nouveau gouvernement qui devait être officialisée ce 10 mai

J’adresse à la famille du Lieutenant Mohamed, (fils de Hassan Sanjex, officier de la garde républicaine) qui aurait été assassiné à coups de hache et de barres de fer à La Siesta par des jeunes, mes condoléances les plus sincères.

Ces jeunes étaient tous ivres. Ils auraient été arrêtés ensuite par la brigade nord de la Gendarmerie.

Le motif de cet assassinat n’est pas clairement établi. L’un des jeunes, (dont le père décédé aujourd’hui était un grand commerçant bien connu en ville) aurait-il reconnu les faits devant les gendarmes ?

Mohamed_HassanA-t-il déclaré que cet officier défendait IOG et son régime dicatorial, alors que lui et sa bande de camarades luttaient dans l’opposition ? Est-ce un motif suffisant pour justifier la violence des coups portés ?

C’est ainsi que l’on pourrait aussi s’interroger sur les raisons de la présence, à une heure tardive, de cet officier à l’hôtel Impérial, lequel appartient à Liban, le fils d’IOG.

Selon des témoins la bagarre se serait déplacée ensuite jusqu’à La Siesta où le jeune officier de la GR aurait été battu à mort. D’autres témoins auraient affirmé que tout ce beau monde était ivre-mort et donc “inconscient” de ses actes.

Lors de son intégration, j’avais formé ce jeune officier.

inallilah wa inarajihoun.

Sergent Ariko
Londres