13/09/2013 (Brève 232) Rachad Farah, le joueur de Pipeau, toujours candidat à la présidence de l’Unesco avec le soutien des pays d’Afrique ! Un scandale ?.

Candidature unescoL’élection du nouveau directeur général de l’UNESCO est proche. Plusieurs rapports préconisent un grand changement pour sortir l’organisation d’une crise financière et d’une dérive par rapport à ses objectifs fondamentaux.

Le choix du nouveau directeur général est crucial. Or nous découvrons que le Joueur de Pipeau, alias Son Excellence Rachad Farah, Ambassadeur de la République de Djibouti auprès de la République française, grand dilettante à ses heures perdues (et elles sont nombreuses) a maintenu sa candidature avec le soutien de plusieurs pays africains.

A-t-il les qualités pour résoudre la crise et faire face aux difficultés que rencontrent l’organisation ? La majorité des Djiboutiens vous répondra unanimement NON, NON et NON … Certains ajoutent même “C’est un menteur, un baratineur, un feignant qui n’a fait que profiter de sa situation et du soutien inconditionnel qu’il apporte au régime dictatorial et sanguinaire”. Rachad Farah

Comment peut-il oser se présenter à la tête d’une organisation internationale qui défend la science (à laquelle il ne connaît probablement pas grand chose), l’éducation (il soutient un régime qui a anéanti le système scolaire et universitaire sur son territoire), le développement et la culture (payé par un pays qui met le feu à ses immeubles les plus prestigieux pour détruire les preuves de ses magouilles et détournements en tout genre).

Nous avons constaté qu’au moins un comité de Djiboutiens avait diffusé une information pour dénoncer et rejeter sa candidature

En tout cas, l’équipe de l’ARDHD appelle tous les Djiboutiens à protester contre sa candidature, soit en manifestant, soit en alertant les autorités de leurs pays d’accueil, soit en initiant des campagnes d’information.