16/09/2013 (Brève 242) La Libre Belgique :Bruxelles : manifestation d’opposants au président de Djibouti

AFP  Publié le lundi 16 septembre 2013 à 15h44 – Mis à jour le lundi 16 septembre 2013 à 16h36

BELGIQUE “36 ans de dictature, ça suffit!”, ont scandé les manifestants au nombre d’environ 120 selon la police et de près de 250 selon les organisateurs.

Plus d’une centaine de personnes ont manifesté lundi à Bruxelles contre le régime du président de Djibouti Ismaël Omar Guelleh (photo), en visite dans la capitale belge pour une conférence sur la Somalie et des rencontres avec des responsables de l’UE et de l’Otan.

“36 ans de dictature, ça suffit!”, ont scandé les manifestants au nombre d’environ 120 selon la police et de près de 250 selon les organisateurs.

Le rassemblement était organisé à l’appel de l’opposition djiboutienne, réunie au sein de l’Union pour le salut national (USN). Cette coalition dénonce le durcissement du régime depuis les élections de février 2013, que l’opposition dit avoir remportées.

“L’USN avait gagné les élections”, a affirmé Ali Deberkale, représentant de l’USN. “Depuis lors, les manifestations du peuple sont sévèrement réprimées. Nous revendiquons l’arrêt de la terreur et des tortures. Nous demandons également la libération des leaders politiques emprisonnés”, a-t-il dit.

Les manifestants arboraient également des portraits du ressortissant belgo-yéménite Mohamed Saleh Alhoumekani, témoin clé dans l’affaire de l’assassinat du juge français Bernard Borrel en 1995 à Djibouti.

Mohamed Saleh Alhoumekani, ancien responsable de la garde présidentielle de Djibouti, a mis en cause l’actuel président djiboutien et son entourage dans la mort du magistrat français. Il est emprisonné au Yémen depuis août et sa famille craint qu’il ne soit extradé vers Djibouti.

En marge de la manifestation qui avait lieu devant le Palais de justice de Bruxelles, quatre militants ont brièvement occupé l’ambassade de Djibouti. Ils ont déployé une banderole avec les mots “Guelleh voyou, le pays appartient au peuple” avant de quitter calmement le bâtiment.

Le président de Djibouti a entamé lundi une visite de trois jours à Bruxelles.