30/12/2013 (B343) Selon Radio Chine, Guelleh se prépare à envoyer un deuxième contingent en Somalie … (les militaires de l’AND vont-ils apprécier d’être envoyés en opération extérieure sur un terrain … difficile, délicat et très dangereux) Mais au fait, la dépêche ne précise pas le montant de la subvention que Guelleh et ses obligés vont empocher au passage … en risquant la vie de ses hommes mal payés pour son seul profit … Mystère ???

______________________________ Radio Chine

Djibouti va envoyer un deuxième bataillon en Somalie dans le cadre de la Mission de l’ Union Africaine en Somalie (AMISOM).

“Le gouvernement djiboutien va mettre à la disposition de l’ AMISOM dès le début de l’année 2014 un deuxième bataillon qui va s’ ajouter au premier déjà en service dans la zone 4, une des plus grande zone de la Somalie”, rapporte sanedi l’Agence Djiboutienne d’Information (ADI).

Le chef de l’Etat djiboutien Ismail Omar Guelleh a déjà fait état de cette décision à ses pairs africains et aux partenaires européennes de la question somalienne lors du récent sommet de l’Elysée pour la Paix et la Sécurité en Afrique, tenu du 6 au 7 décembre.

Dans le cadre de l’AMISOM, Djibouti a déployé depuis 2011 un contingent de 1.000 hommes appelé “Hiil” (soutien en somali) qui est basé dans la ville de Beledweyne, au centre de la Somalie.

Outre une frontière commune, Djibouti partage avec la Somalie, la même langue, la même religion (l’Islam) et surtout la même culture. F