16/08/2014 (Brève 426) Guerre de l’information à Djibouti. En service commandé, le commandant Rachid Hachi Youssouf, qui affirme être le Porte parole des Forces Armées Djiboutiennes et chargé de presse, monte au créneau et se ridiculise, par ses incohérences, en attaquant le site Alwhida …

Lien avec l’article original sur Alwhida

_________________________ Note de l’ARDHD<
Le Commandant Rachid Hachi Youssouf a-t-il déposé un dossier de cooptation dans “l’ordre des Brosses à Reluire” de la République, où il espère probablement cotoyer des personnages haut en couleur, comme Ali Mohamed Abdou dit “Le grand ZOZO”, commandeur dans l’ordre ? C’est ce que l’ARDHD a cru apprendre, mais elle attend de recevoir le dossier officiel pour proposer sa candidature au Comité.

Il est vrai qu’oser comparer les résistants du FRUD à “une dizaine de malfaiteurs affamés et sous équipés” c’était déjà osé, mais il se permet d’ajouter sans rire dans le même article “qu’ils posent des bombes sur les routes pour blesser les populations civile”. Chacun est en droit de se demander comment et pourquoi des individus affamés et sous-équipés posent-ils des bombes. C’est déjà un matériel qui n’est pas à la portée du premier venue. Alors incohérence grave de votre part, Monsieur le Commandant ?

Mais ce n’est pas la seule. Au début vous affirmez “Les Forces Armées Djiboutiennes poursuivent des éléments malfaiteurs au nombre d’une dizaine à la solde de l’Erythrée”. Le régime érythréen n’est certainement pas un régime de tendresse, mais en matière militaire avec une armée que certains considèrent comme la plus nombreuse en effectif de toute l’Afrique, il a fait ses preuves. Et ce ne serait pas en enovyant des individus affamés et sous-équipés, qu’il agirait. Nouvelle incohérence, Monsieur le Commandant ?

N’étant pas à une incohérence près pour soutenir un régime dictatorial qui asservit son peuple, ce que vous savez, vous servez loyalement Guelleh. C’est votre droit, mais le jour venu, le nôtre sera de signaler vos agissements et votre participation à des crimes contre des populations sans défense. Vous figurerez désormais en bonne place sur notre liste prioritaire des suppots du p’tit pharaon, ayant pris une part active aux atteintes contre les Droits de l’Homme commis à Djibouti.
.
______________________ Article signé du Commandant en question
qui s’adresse au site Alwhida

Je vous écirs à propos d’un article publié par votre site. L’article en question c’est “La bataille de Goda entre le FRUD et l’armée de Djibouti, (Alwihda Info) Rédigé par Adil Abou – 14 Août 2014 modifié le 14 Août 2014 – 11:11”. 
  
J’aimerais vous informer qu’une bataille de ce genre n’a pas eu lieu à Djibouti, cette information est totalement fausse. Les Forces Armées Djiboutiennes poursuivent des éléments malfaiteurs au nombre d’une dizaine à la solde de l’Erythrée. Ces éléments subversifs raquettent la population civile et pose des mines sur les routes, causant des nombreux blessés toujours parmi la population civile. 
  
Ces opérations de ratissage sont permanent et font partie de la mission des troupes stationnés au Nord du pays. Il est étonnant que vous parlez d’une “emprise sur les régions de Tadjourah et Obock”, régions qui font une superficie de 12 000 Km2 environ. Une dizaine de malfaiteurs affamés et sous équipés peuvent-ils contrôler une telle superficie ? 
  
Vous avez pris la mauvaise habitude de publier des informations erronées à propos de Djibouti. Ces informations que vous prenez pour de l’argent comptant ne sont ni plus ni moins que de la propagande visant à semer la zizanie. 
  
Je vous prie dorénavant de vérifier les informations qui vous parviennent, de recouper les données, bref de faire un vrai travail de journalisme au lieu de vous précipiter comme des amateurs sur les ragots.

Commandant Rachid Hachi Youssouf 
Porte parole des Forces Armées Djiboutiennes et chargé de presse 
B.P: 1905 
Tel : 21351743