29/11/2018 (Brève 1233) Nouvel Obs (Suite) : Plusieurs informations intéressantes à la lecture de l’article payant.

Lien avec le site (article payant) https://www.nouvelobs.com/politique/telephone-rouge/20181128.OBS6164/biens-mal-acquis-sherpa-vise-l-entourage-du-president-de-djibouti.html

Résumé rapide
L’ONG Sherpa a déposé une plainte visant des membres de la famille Guelleh, son épouse et sa fille et son Gendre qui détiendrait ou gérerait au moins 5 appartements dans les beaux quartiers de Paris. La plainte concerne aussi la BCI-Mer Rouge (filiale de la Bred) pour son non-respect de ses obligations légales en matière de lutte contre le blanchiment, au motif qu’elle aurait accepté de tenir des comptes familiaux à Djibouti (et de ne pas poser de questions sur l’origine des fonds ???)

______________________________ Equipe ARDHD
Cela fait plus de 15 ans, que nous alertons sur les biens mal acquis de Guelleh, de sa famille et de ses proches et que nous nous demandions comme il avait pu acheter un tel patrimoine avec des rémunérations mensuelles estimées autour de €10.000 !

La plainte de Sherpa, si le Procureur décide de lui donner une suite en diligentant une enquête judiciaire permettra peut-être de savoir un jour la vérité, d’autant que les membres de la famille “Princière” et leurs proches ne sont pas couverts par une immunité fort protectrice pour le Prince en Chef…