05/04/2019 (Brève 1366) Guelleh : les revers judiciaires continuent et s’accumulent avec des centaines de millions à payer qu’il mettra à la charge du peuple.

1 – LONDRES. La cour d’arbitrage condamne Djibouti à verser à DCT qui appatient à 33,33% à DP World Group, la somme de 385 millions US$ (plus des indemnités à hauteur de 150 millions US$ env), qui pourrait être augmentée dans l’avenir en fonction des extensions que Djibouti entendrait réaliser sur le terminal à conteneurs.

C’est le 5ème jugement rendu dans cette affaire par les Tribunaux et Cours anglais. Il devient exécutoire….

2 – PARIS. Djibouti avait réclamé par voix de justice, l’exécution d’un jugment rendu à Djibouti (on sait dans quelles conditions …!) qui condamnait A. Boreh à payer environ 20 millions US$ au titre de la fraude fiscale et de pénalités de retard. Les comptes et les avoirs de Boreh avaient été gelés à titre conservatoire en attendant les décisions de justice dont celle-ci qui a été rendue fin mars 2019.

Une juge française vient de déclarer que la démarche de Djibouti ne semblait pas sérieuse au vue de “certaines invraisemblances” et annule la demande d’exécution en France.

Maintenant il ne reste plus à A.Boreh qu’à s’adresser à une autre juridiction pour obtenir la main-levée de ses avoirs.
(Source LOI)