22/04/2019 (Brève 1378) Mohamed Kadamy est invité à un entretien enregistré en Vidéo pour faire le point de sa situation juridique. Il annonce un nouveau projet en faveur de la sécurité de tous les réfugiés politiques en France (info N° 8 – Adhérents)

Dans l’entretien avec Jean-Loup Schaal, Président de l’ARDHD, Mohamed Kadamy fait le point sur sa situation judiciaire après sa mise en examen par le Juge Tournaire, sur la base d’une commission rogatoire émise par Mme Lamisse Mohamed Saïd, juge à Djibouti et souvent accusée d’être le bras armé de la dictature dans le harcèlement des opposants au dictateur local Ismaël Omar Guelleh.

En avant-première, il nous annonce un projet pour dénoncer les risques qui pèseraient sur les épaules de tous les réfugiés politiques en France, si la justice acceptait d’être instrumentalisée par des Etats-voyous, via des commissions rogatoires de “circonstance”