30/08/2019 (Brève 1449) Les 6 enseignants incarcérés en grève de la faim. L’un est déjà en grand danger ! (LDDH)

Dans un communiqué de la LDDH, signé par son Président Omar Ali Ewado, nous apprenons que les 6 enseignants incarcérés sans jugement et emprisonnés avec les détenus de Droit commun, respectent une grève de la faim depuis le 26 août.

Ils entendent protester contre leur incarcération illégale et contre les conditions de détention. Non seulement ils se sentiraient en danger, mais l’un d’entre eux Kassim Aboulkader Mohamed a été contraint d’arrêter sa grève de la faim, car il est très mal en point et cela justifie les alarmes qui sont lancées.

Malheureusement, comme a son habitude, le régime impitoyable de Guelleh a tenté d’occulter cette information sensible et capitale et ce n’est que maintenant que la LDDH en a eu connaissance.

L’équipe de l’ARDHD soutient l’appel de la LDDH :
“LA LDDH DÉNONCE ET CONDAMNE ÉNERGIQUEMENT l’arbitraire dont sont victimes ces enseignants et demande au Régime en place à Djibouti de les relaxer sans conditions.