05/11/2019 (Brève 1524) LDDH : sept nouvelles arrestations arbitraires et illégales dans le Nord

Dans un communiqué émis ce jour, sous la signature de son Président Omar Ali Ewado, la LDDH nous apprend l’arrestation de 7 civils dans la région du Mont Goda.

Ces civils ont ensuite été transférés “discrètement” vers Djibouti-Ville où ils sont détenus dans un lieu tenu secret.

Il est rappelé que la région des Monts Goda et Mabla est une zone où interviennent les résistants du FRUD. Périodiquement les autorités locales, alignées sur le régime dictatorial utilisent le prétexte d’un hypothétique complicité avec la résistance pour justifier des arrestations d’innocents, suivies souvent de tortures, d’inculpations et de périodes de détention, sans oublier les fréquentes spoliations au bénéfice des petits potentats locaux (Armée, Gendarmerie, …)

L’équipe de l’ARDH soutient l’appel :
“La LDDH dénonce et condamne énergiquement ces arrestations arbitraires et alerte l’opinion publique nationale et internationale à faire pression sur le régime en place à Djibouti pour que les populations civiles soient épargnées dans le conflit qui oppose le pouvoir djiboutien à la résistance du FRUD.”