22/06/08 (B453) Radio-Trottoir / Les “grandes oreilles” chinoises particulièrement attentives aux contenus des communications échangées par les Djiboutiens… Attention à ce que vous dites et vous écrivez !!!

Selon plusieurs témoignages que nous avons reçus, il semblerait que les systèmes d’écoute développés et exploités par des entreprises chinoises et leur personnel soit particulièrement sensibles en ces moments difficiles que traversent le Régime et la République.

Les Djiboutiennes et les djiboutiens sont sur écoute en permanence. Et tout est surveillé et exploité avec un maximum de soin : téléphone, SMS, e-mail, ….. Il semble que depuis l’incursion de l’Erythrée, la défaite de Ras Doumeira et l’approche du 27 juin, les chinois redoublent de zèle.

Bien informée de cette situation, la population se méfie et se tait.

Guelleh a-t-il peur que l’on dévoile le nombre exact des morts, des disparus et des blessés dans la bataille perdue de Ras Doumeira ?

A-t-il peur d’une mutinerie dans les casernes ou d’une révolte dans la rue ?

A-t-il peur que l’Erythrée utilise des ressortissants implantés à Djibouti pour semer la confusion en ville ?

A-t-il peur d’une attaque islamiste pour dénoncer les accords arrachés à certains représentants somaliens ?

A-t-il peur d’une action de l’Erythrée dans les corridors qui relient Djibouti à Addis Abeba ?