21/08/08 (B461-B) 31ème Jeux Où l’on pique. Cérémonie de clôture sous la Présidence de RPP et de Guelleh. (ARDHD – Humour)

Guelleh, qui avait décidé de mettre fin, de façon anticipée à ces 31 Jeux, a tenu à réunir les 34 athlètes qui ont participé, avec son épouse et lui-même, aux joutes et compétition. Il a tenu à féciliter tout particulièrement le Général Zakaria et Maître Aref qui ont obtenu chacun, deux médailles d’Or.


Roger Picon
Avec humour, il s’est un peu moqué de la jeune génération des officiers de l’AND, qui n’ont rien piqué. Mais il les a excusés, considérant qu’il n’était pas facile de trouver encore quelque chose à piquer quand on passe derrière des athlètes super entraînés comme Fathi et Zakaria …

Une nouvelle fois, il a regretté que l’opposition n’ait pas fait de véritables progrés et qu’elle ne se soit pas véritablement engagée dans la compétition.


Interrogés par nos soins à ce sujet, les opposants ont reconnu “qu’il y avait une certaine vérité dans ces propos, mais ils ont ajouté que même s’ils s’étaient engagés plus à fond, l’équipe de Guelleh ne leur aurait rien laissé à piquer. Les athlètes au service du couple princier pratiquent la razzia totale et ne laissent aucune miette après leur passage.” .

Enfin Guelleh a terminé son discours en se félicitant de la réussite de ces jeux, en remerciant à la fois son épouse pour le soutien médical aux athlètes en difficulté et Ismaël Tani pour l’organisation sans faille, ce qui explique probablement qu’il n’ait rien piqué officiellement de son côté.

Roger Picon

Il a ajouté que ces jeux représentent un épisode capital de la vie politique et financière du pays parce qu’ils permettent de maintenir la motivation des athlètes reconnus par l’ensemble de la communauté financière internationale, mais il a beaucoup insisté sur la nécessité de poursuivre l’entraînement tout au long de l’année, pour éviter de se faire dépasser par d’autres pays …

Enfin il a souhaité bonnes chances à tous pour les prochains 32ème jeux d’Obbock.