07/10/08 (B468) APA / De fortes inondations font des dégâts dans le sud de la Somalie.

De fortes inondations ont forcé des milliers de personnes à quitter leurs maisons dans trois villages de la région de Basse Shabell, dans le sud de la Somalie, ont affirmé lundi à Mogadiscio les habitants et les autorités locales.

M. Ibrahim Jabril Kulow, le président de la localité de Janale, a révélé que de violentes inondations ont emporté au moins 2000 hectares de terres et déplacé plus de 705 familles dans certaines parties de Janale et dans les deux villages aux alentours de Siigaale et de Malable.

« La zone la plus touchée est le village de Siigaale où toutes les maisons sont sous les eaux après que le fleuve est sorti de son lit la nuit dernière », a déclaré lundi au téléphone à APA, Ibrahim Jabril Kulow, ajoutant que des milliers de personnes ont actuellement besoin d’abris et d’aide alimentaire d’urgence.

Il a précisé que les pluies torrentielles qui se sont abattues ces deux derniers jours sont les principales causes des inondations.

« Nous craignons qu’il y ait plus d’inondations », a lancé le président, sollicitant l’aide des organisations internationales et de la communauté somalienne, ajoutant que son administration déployait des efforts pour contenir les inondations.

Il a indiqué que depuis lundi matin, des centaines de volontaires utilisent des sacs de sable pour contenir les inondations, ajoutant qu’il faut davantage d’aide de toute urgence.

« Ces personnes dépendent de l’agriculture pour vivre et maintenant ils n’ont pas le moindre sou car leurs champs ont été totalement détruits par les violentes inondations. Par conséquent elles ont besoin d ’aide humanitaire », a souligné Ibrahim Jabril Kulow.

La localité de Janale, située à environ 190 kilomètres au sud de Mogadiscio, se trouve dans la province de la Basse Shabelle qui constitue la deuxième région la plus agricole de la Somalie après la Moyenne Shabelle au nord de Mogadiscio.