19/03/09 (B490-B) Nouvelles de Somalie … toujours des violences. Ben Laden prend la parole pour mettre en cause le nouveau Président somalien et son Gouvernement … (9 articles en Français et en Anglais)

___________________________ 9 – AFP

Somalie : un soldat de la paix africain tué dans un attentat à Mogadiscio

Un soldat de la force de paix de l’Union africaine en Somalie (Amisom) a été tué et trois ont été blessés dans un attentat à la bombe mercredi à Mogadiscio, a indiqué jeudi l’organisation continentale dans un communiqué.

“Deux bombes installées au bord d’une route ont explosé hier (mercredi) entre l’aéroport de Mogadiscio et le km 4 (un carrefour du centre de la ville) provoquant la mort d’un soldat et en blessant trois autres”, explique le communiqué.

“Les blessés ont été transférés à Nairobi pour être soignés”, ajoute le texte.

Le représentant spécial de l’UA pour la Somalie, Nicolas Bwakira, cité dans le communiqué, “a condamné dans les termes les plus forts ces attaques”.

Selon lui, “l’attaque sur les soldats de la paix est l’une des tentatives désespérées des shebab (insurgés islamistes) pour justifier leur importance en Somalie”.

L’Amisom, seule force étrangère présente en Somalie depuis le désengagement au début de l’année des troupes éthiopiennes, est régulièrement la cible d’attaques des insurgés islamistes.

Le 22 février, 11 soldats burundais avaient été tués et 15 blessés dans un attentat suicide contre leur camp à Mogadiscio.

Cette attaque, la plus meurtrière commise contre l’Amisom, portait à au moins 20 le nombre de soldats de l’UA tués en Somalie depuis son déploiement en mars 2007, selon un décompte établi par l’AFP. L’Amisom compte 3.450 soldats burundais et ougandais.

La Somalie, pays pauvre de la Corne de l’Afrique, est déchirée par une guerre civile depuis 1991.

___________________________ 8 – Shabelle (En Anglais)

Des centaines de Somalis manifestent à Mogadiscio pour réclamer la Paix et la stabilité dans la capitale. //Somalis demonstrate in support of restoring peace

Hundreds of Somali people most of them were the students of Banadir region have demonstrated in Hodan district in the Somali capital Mogadishu on Thursday for supporting to restore the peace and stability in the capital.

The demonstration was largely organized by the Somali Students Union in Banadir region and Women development Organization and attended many people who walked on the streets near Taribunka area and carrying boards written slogans for restoring peace and reopening the closed streets in the capital.

Many people including teachers, women and students took part the demonstration and talked more about the importance of peace for Somali people demanding to reopen the streets in the capital to open the schools of the students.

The chairman of the Women Development Organization Halimo Sheik Hussein was also one of those who organized the demonstration and lastly addressed the people in Taribunka square saying that many students missed their education for reasons of fighting and closed streets and demanded from all sides of Somalis to reopen the streets to the restart the education of the students.

___________________________ 7 – Shabelle (En Anglais)

Rencontre officielle entre des officiers ethiopiens et des membres du Gouvernement somalien dans la ville d’El Barde. // Ethiopian officers meet with government officials in Eel Barde town

Ethiopian officers have met with government officials in Eel Barde town in Bakool region, witnesses told Shabelle radio on Thursday.

Reports say that the Ethiopian troops were from Ethiopia and met with the transitional government officials those were chased forcibly from Bay and Bakol regions after bitter fighting between them and Islamist insurgents of al-Shabab who controls the regions.

Locals who refused to be disclosed told Shabelle radio that the meeting had been a closed doors meeting and talked more on matters relating yesterday’s fighting in Bay and Bakool regions and added that the Ethiopian officers gave a military supply and other equipments to the transitional government officials.

Witnesses said that the Ethiopian officers were at least 9 and returned back to their country where they flew last night after the meeting with the Somali government officials.

Residents expressed concern about the fighting between the Islamist administration of al-Shabab and government soldiers those were warring in Bay and Bakol regions recently and it is unclear whether another fighting will happen once again in the regions or not.

___________________________ 6 – Shabelle (En Anglais)

Le représentant de l’adminsitration du Banadir en Somalie a condamné le Fond alimentaire mondial, en déclarant que l’organisation internationale n’effectuait pas correctement son travail. // Banadir administration condemns WFP

The deputy governor of Banadir administration has condemned World Food Programme(WFP) on Thursday.

Abdifitah Ibeahim Shaweye, Mogadishu deputy mayor said that WFP does not contribute the aid food properly.

He said that the aid food intended to the poor people does not reach them adding that the food is stored in department stores in Mogadishu and then sold in some Mogadishu markets.

The statement from the deputy mayor comes as the governor of Banadir region Mohamed Osman Ali better known as Dhagahtur said he met World Food Programme officials in Nairobi, the Kenyan capital and talked about how to help the poor people that live in Mogadishu and its outskirts.

___________________________ 5 – Shabelle (En Anglais)

Un employé du Fond alimentaire mondial tué par des inconnus armés en Somalie. // WFP contractor killed in Mogadishu

Unknown gunmen have killed a contractor working with World Food Programme (WFP) in Mogadishu late on Wednesday evening, a relative told Shabelle Media on Thursday.

Relatives told Shabelle Media that Ahmed Hussein Malin, was killed in front of his house in Yaqshid district in north Mogadishu.

The killers were reportedly two men armed with pistols and fled from the scene after they shot him on the head several times.

The deceased man was a contractor working with WFP and was busy with supplying aid food to displaced people in Elasha town about 20 km south Mogadishu recently.

UN agencies attempting to deliver food aid to the 3.25 million Somalis it estimates need humanitarian support have been repeatedly targeted.

Four World Food Programme (WFP) employees have been killed in the war-torn Horn of Africa country since August last year.

___________________________ 4 – Le Monde

Ben Laden menace le nouveau président somalien

Dans un message adressé aux “champions de Somalie”, Oussama Ben Laden, le chef d’Al-Qaida, appelle les radicaux islamistes en Somalie à renverser et à combattre le président Sharif Cheikh Ahmed.

Samedi, dans un enregistrement diffusé par la chaîne Al-Jazira, il a accusé des pays arabes de “complicité” avec Israël et ses alliés occidentaux lors de l’offensive israélienne contre Gaza. Le chef d’Al-Qaïda s’en est aussi pris à l’ensemble des dirigeants des pays musulmans qui “de l’Indonésie à la Mauritanie (…) n’ont rien à voir avec l’islam”. Le 14 janvier, il mettait en garde M. Obama contre l’ouverture de nouveaux fronts et critiquait la “passivité” arabe face à l’offensive israélienne à Gaza.

Sharif Cheikh Ahmed, qui dirigeait les Tribunaux islamiques, a succédé à la présidence à Abdullahi Yusuf Ahmed, poussé à la démission fin décembre.

Le Parlement somalien réuni à Djibouti, a élu l’ancien chef de guerre avec la lourde tâche de ramener la paix en Somalie, pays pauvre de la Corne de l’Afrique en guerre civile depuis 1991. “Il est comme les présidents [arabes], qui sont à la solde de nos ennemis”, dit Ben Laden. “La guerre qui s’est déroulée sur votre sol ces dernières années est une guerre entre l’islam et une croisade internationale”, ajoute le chef d’Al-Qaida.

Ben Laden met en garde les Somaliens contre “les initiatives présentées comme islamistes mais qui sont contraires à la charia [loi islamique]”, les exhortant “à la patience” et à la résistance d’autant qu’ils constituent, selon lui, “la première ligne de défense du sud-ouest du monde islamique”.

Les forces de Sharif Cheikh Ahmed combattent toujours pour reprendre le contrôle de la capitale Mogadiscio et de régions sud du pays contrôlées par des insurgés. L’aile radicale de l’opposition affirme vouloir poursuivre son combat jusqu’au départ de toutes les troupes étrangères du pays, en référence aux 3 400 soldats de la force de paix de l’Union africaine en Somalie.

___________________________ 3 – JDD

Somalie: Ben Laden veut renverser le président

Dans un nouvel enregistrement audio diffusé par al-Jazira, Oussama Ben Laden exhorte les Somaliens à renverser le nouveau président, cheikh Charif Ahmed. “La guerre qui s’est déroulée sur votre sol ces dernières années est une guerre entre l’islam et une croisade internationale”, déclare-t-il, avant d’ajouter:

“Ces sortes de présidents sont des auxiliaires de nos ennemis et leur autorité est nulle et non avenue, et comme cheikh Charif est l’un d’entre eux, il doit être renversé et combattu.”

L’enregistrement n’a pas encore été authentifié.

___________________________ 2 – Le Figaro avec AFP

Somalie : appel de Ben Laden

Le chef d’Al-Qaïda, Oussama ben Laden, a appelé les radicaux islamistes en Somalie à renverser et à combattre le président Sharif Cheikh Ahmed, un islamiste modéré élu fin janvier à la tête de ce pays en guerre, dans un nouvel enregistrement sonore mis en ligne aujourd’hui.

“Ce cheikh Sharif (…), il faut le renverser et le combattre”, dit ben Laden dans son message adressé aux “champions de Somalie” qu’il exhorte au combat.

Elu fin janvier par le Parlement somalien réuni à Djibouti, cheikh Sharif avait la lourde tâche de ramener la paix dans un pays en guerre civile depuis 1991.

“Il est comme les présidents (arabes), qui sont à la solde de nos ennemis”, dit encore Ben Laden, selon l’enregistrement audio dont l’authenticité ne peut être confirmée dans l’immédiat.

_______________________________ 1 – Nouvel Obs avec AP

Somalie : au moins 14 morts dans des combats dans le sud du pays

Au moins 14 personnes ont été tuées mercredi dans un affrontement entre une milice pro-gouvernementale et un groupe radical islamique dans le sud de la Somalie, selon des témoins.

Des membres d’une milice pro-gouvernementale ont attaqué des combattants d’al-Shabab tôt mercredi, échouant dans leur tentative de prendre la ville de Rab Dhure, à quelques kilomètres de la frontière avec l’Ethiopie.

“J’ai vu huit personnes mortes dans la rue. La plupart des morts et des blessés sont des combattants”, a déclaré Mad Ali, un habitant de Rab Dhure, à l’Associated Press.

Une autre personne, Nuney Mo’alim, a vu à un endroit différent de la ville six membres de la milice pro-gouvernementale mourir quand leur véhicule a été atteint par un tir de roquette de leurs adversaires.

La Somalie est divisée en une multitude de fiefs dominés par des chefs de guerres locaux ou par des responsables religieux. Le pays n’a plus de gouvernement central depuis la fin de la dictature de Siad Barre en 1991. Depuis, cette nation de 7 millions d’habitant dans l’anarchie et le chaos.